L’Union africaine a officiellement ouvert un bureau de représentation en Chine

<img class= »size-full wp-image-6395207999 aligncenter » src= »https://i1.wp.com/netafrique.net/wp-content/uploads/2018/09/ua.jpg?resize=640%2C360&ssl=1&Prime; alt= » » width= »640″ height= »360″ srcset= »https://i1.wp.com/netafrique.net/wp-content/uploads/2018/09/ua.jpg?w=640&amp;ssl=1 640w, https://i1.wp.com/netafrique.net/wp-content/uploads/2018/09/ua.jpg?resize=300%2C169&amp;ssl=1 300w » sizes= »(max-width: 640px) 100vw, 640px » data-recalc-dims= »1″ />Le siège a été inauguré le 2 septembre par le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, en présence du ministre des Affaires étrangères de Chine Wang Yi, en marge du Forum de coopération Afrique-Chine à Beijing.

L’objectif de ce bureau de représentation est d’assurer un suivi efficace et rapide du partenariat Afrique-Chine.Les autorités chinoises avaient accepté l’ouverture de cette représentation depuis février 2018, après une visite de Moussa Faki Mahamat en janvier 2018.

Selon l’UA, cette représentation appuiera également les travaux du Groupe des ambassadeurs africains à Beijing, afin de s’aligner sur les positions de l’Union africaine. La Chine a établi une mission permanente auprès de l’Union africaine depuis 2015. A l’exception d’eSwatini, qui a opté pour des relations diplomatiques avec Taiwan, la Chine, principal partenaire de développement en Afrique, construit des infrastructures dans tous les pays. La Chine a également financé la construction du siège de l’Union africaine à Addis-Abeba.

Le président chinois Xi Jinping a annoncé un investissement de 60 milliards de dollars supplémentaires pour le développement économique des pays africains, dont 15 milliards de dollars ‘d’aide gratuite et de prêts sans intérêts, des lignes de crédit de 20 milliards de dollars et un montant cumulé de 15 milliards de dollars dédiés à deux fonds, consacrés à la finance du développement et au financement des importations de biens africains.

En outre, les entreprises chinoises seront encouragées à investir au moins 10 milliards de dollars en Afrique au cours des trois prochaines années. Selon le cabinet américain China Africa Research Initiative (Cari), basé à Washington, la Chine a prêté à l’Afrique un total de 125 milliards de dollars entre 2000 et 2016.

Publicités