Afghanistan : une série d’attaques fait plus de trente morts dans l’Est

L’attentat le plus meurtrier s’est produit près de la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan lorsqu’un kamikaze a fait exploser sa charge au milieu d’une foule de manifestants.

Une série d’attentats a frappé mardi 11 septembre l’est de l’Afghanistan, faisant au moins 33 morts parmi des participants à une manifestation près de la frontière pakistanaise et devant une école pour filles.

L’attentat le plus meurtrier s’est produit à 13 heures, heure locale (10 h 30, heure de Paris), près de la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan lorsqu’un kamikaze a fait exploser sa charge au milieu d’une foule de manifestants, à environ 70 km de la ville de Jalalabad. Les manifestants bloquaient l’autoroute assurant le passage entre les deux pays pour protester contre la nomination d’un nouveau chef de la police.

« Trente-deux corps et 128 personnes blessées ont été transportées dans nos hôpitaux », a indiqué le directeur des services de santé de la province de Nangarhar. Le porte-parole du gouverneur de la province a confirmé ce dernier bilan.

Publicités