L’Etat du Burundi compte porter plainte contre les membres la Commission d’enquête sur le Burundi (Résolution HRC39)

L’Etat du Burundi compte porter plainte contre les membres la Commission d’enquête sur le Burundi, travaillant sous mandat de la Résolution HRC39, non reconnue par le Burundi et initiée frauduleusement par l’Union Européenne. Le Burundi juge  le rapport  de cette Commission incendiaire et inacceptable.

Les Ministres Burundais des Droits de la Personne et de la Justice, M. Martin Nivyabandi et Mme Laurentine Kanyana,  accompagnés par M. Jean de Dieu Mutabazi, Président de l’Observatoire contre le Génocide et  l’Ambassadeur Willy Nyamitwe, Conseiller à la Présidence,  ont rencontré  le Président du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, l’Européen  Ambassadeur Vojislav Šuc de la Slovénie, pour lui signifier le rejet de ce rapport par l’Etat du Burundi.

Publicités