Stress, anxiété, tristesse… 2017 remporte le titre d’année la plus négative dans le monde

Le sondage a été mené par l’entreprise d’analyse de données Gallup auprès de 154.000 personnes dans 145 pays…

Avez-vous ri hier ? Avez-vous appris quelque chose d’intéressant ? Avez-vous ressenti de la douleur ? Du stress ? Ces questions font partie du sondage mené par l’entreprise d’analyse de données Gallup auprès de 154.000 personnes dans 145 pays. Allons directement à la conclusion : le monde va mal.

L’année 2017 a été la plus négative pour les êtres humains dans le monde depuis au moins 10 ans, selon le rapport annuel des émotions mondiales publié par Gallup et repris par le Time. Presque 40 % des adultes de 146 pays ont ressenti un sentiment d’inquiétude ou de stress la veille du sondage. Selon l’étude, 31 % ont ressenti de la douleur physique, 23 % ont été tristes et 20 % ont ressenti de la colère.

Les Paraguayens sont les plus positifs au monde

Ce mélange de sentiments négatifs a fait grimper le taux de négativité du monde à 30 en 2017 (contre 28 en 2016 et 23 en 2007). Pour ne pas rester sur cette note négative, citons aussi l’index des expériences positives mondiales. Selon cet indice, 70 % des adultes ont déclaré « avoir ressenti beaucoup de plaisir, avoir beaucoup souri ou ri, s’être sentis reposés et avoir été traités avec respect » la veille du sondage.

En revanche, seules 46 % des personnes interrogées déclarent avoir appris quelque chose d’intéressant le jour d’avant. Le taux d’expériences positives atteint ainsi un score respectable de 69, en légère baisse par rapport à 2016, où il grimpait à 70.

Selon le rapport de Gallup, les pays où les gens vont le plus mal sont la Centrafrique, l’Irak et le Soudan du Sud. Les pays les plus positifs sont le Paraguay, la Colombie et le Salvador.

Publicités