Au Mali, une attaque fait au moins 12 morts près de la frontière nigérienne

Quelque 200 personnes ont été tuées cette année dans le nord-est du pays, où s’affrontent djihadistes, milices, forces maliennes et internationales.

Au moins douze civils touareg ont été tués, mardi 25 septembre, par des assaillants armés dans le nord-est du Mali, près de la frontière nigérienne, a-t-on appris de sources concordantes.

Quelque deux cents personnes, dont de nombreux civils, appartenant surtout aux communautés peule et touareg, ont péri depuis le début de l’année dans cette région. La zone est le théâtre d’affrontements qui opposent notamment des djihadistes ayant prêté allégeance à l’organisation Etat islamique (EI) et deux groupes principalement touareg soutenant la force française « Barkhane » et l’armée malienne : le Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia) et le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA).

Publicités

Un commentaire sur “Au Mali, une attaque fait au moins 12 morts près de la frontière nigérienne

Les commentaires sont fermés.