Les 3 seules collines qui méritent que l’on meurt pour elles

Il y a tant de combats qui ne méritent pas d’être menés…

La vie est faite d’injustices, d’incompréhensions, de débats d’idées, de convictions, et pourtant tous ces combats ne méritent pas d’être menés, et toutes les collines de notre vie ne méritent pas que l’on y meurt. Préserver une réputation, protéger un acquis, faire accepter une conviction, mener un projet selon son idée… Cela ne vaut pas la peine de détruire nos relations ou les personnes qui nous entourent.

Pour Ronnie Floyd, pasteur de l’église Cross Church, il existe en revanche trois collines qui méritent que l’on donne toute notre énergie et notre vie.

La vérité

Dans les églises, on voit parfois davantage de personnes prêtes à combattre pour sauver une tradition, plutôt que pour défendre la vérité de la Parole de Dieu.

Jésus priait ainsi :

Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.

Jean 17:17-18

La pureté

Jésus était clair sur ce sujet.

Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Matthieu 5:13

C’est souvent un véritable défi de demeurer le sel de la terre, alors même que notre foi se heurte à la culture de nos sociétés.

L’annonce de l’Évangile

« Faites de toutes les nations des disciples », disait Jésus à la fin de son ministère sur la terre. Un commandement simple.

« Prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non », écrivait l’apôtre Paul à Timothée.

Et finalement, cette exhortation reprend les 3 collines précédentes : la vérité de la Parole, la pureté de nos vies pour être davantage comme Jésus, et l’annonce de l’Évangile que nous devons prêcher en toute occasion, bonne ou mauvaise.

Partout dans le monde, des chrétiens risquent leurs vies en annonçant l’Évangile… Pourtant, ils continuent de le faire.

Ne les oublions pas.

Car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus-Christ, selon ma ferme attente et mon espérance que je n’aurai honte de rien, mais que, maintenant comme toujours, Christ sera glorifié dans mon corps avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort ; car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain.

Philippiens 1:19-21

Publicités