Jordanie: Treize morts dans des intempéries, la cité antique de Petra évacuée

Les opérations de recherches ont pris fin après la découverte du corps d’une fillette… Le bilan est lourd. Au total, 13 personnes sont mortes à la suite des inondations qui ont frappé la Jordanie vendredi. Vingt-neuf autres ont été blessées. Les autorités ont également dû évacuer près de 4.000 touristes du site antique de Petra.

La dernière victime retrouvée est une fillette, emportée par des torrents d’eau. « Fin des opérations de recherche après la découverte à Madaba du corps de la fillette portée disparue », a annoncé ce lundi le directeur général de la Défense civile, Mustafa al-Bazaiha.

Un automne marqué par plusieurs épisodes d’intempéries

Ce nouveau décès porte à huit le nombre de personnes ayant péri à Madaba, au sud-ouest d’Amman. Quatre autres sont mortes à Dabaa, au sud de la capitale, et une jeune fille à Maan, dans le sud du pays. Samedi, les autorités avaient annoncé avoir évacué 3.762 touristes de plusieurs nationalités de la cité antique de Petra, l’un des plus riches sites archéologiques au monde avec ses temples et tombeaux construits dans le roc.

La Jordanie connaît un automne marqué par plusieurs épisodes d’intempéries. Le 26 octobre dernier, 21 personnes – en majorité des adolescents qui participaient à une sortie scolaire dans la région de la mer Morte – ont été tuées après des pluies torrentielles dans l’ouest du pays. Quelques jours plus tard, les ministres de l’Education et du Tourisme avaient dû présenter leur démission.

Publicités