Afrique de l’Ouest : ces enfants qui quittent tout pour migrer

En quête d’opportunités économiques, de nombreux mineurs voyagent seuls entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria, en passant par le Ghana, le Togo et le Bénin.

Jacques a eu envie de commencer à travailler dès l’âge de 10 ans. Son père a refusé. Alors un jour, il a quitté sa maison de Teme, au Ghana, pour partir vivre au Bénin, comme le font chaque année de nombreux jeunes adolescents en quête d’opportunités économiques. C’était il y a sept ans.

« Je suis monté dans un bus pour Cotonou en me collant à une dame comme si j’étais son fils », raconte le jeune homme. Comme si partir vivre seul à plusieurs centaines de kilomètres, dans un pays étranger, était naturel. Jacques habite aujourd’hui le quartier précaire et cosmopolite de Placodji, à Cotonou, où il a appris le métier de cuisinier. Il n’exclut pas désormais de migrer encore plus à l’est, vers le Nigeria, première économie d’Afrique de l’Ouest.

Publicités