Les Etats-Unis demandent à certains ressortissants de quitter la RDC

Le département d’État américain recommande au personnel gouvernemental non indispensable et aux membres des familles des employés du gouvernement de quitter la République démocratique du Congo (RDC). 

La RDC doit organiser une élection présidentielle, le 23 décembre. Et les Etats-Unis craignent des violences.

Dans un courrier électronique adressé à ses ressortissants, le département d’Etat américain fait part de sa « capacité limitée à fournir des services aux citoyens américains vivant hors de Kinshasa, notamment dans les provinces de l’est et du centre du Kasaï ».

L’ambassade américaine à Kinshasa était fermée pour une semaine, le mois dernier, en raison d' »une menace terroriste possible ». 

Deux diplomates ont expliqué à l’agence de presse Reuters que la prétendue menace était liée à l’arrestation d’une cellule de djihadistes tanzaniens appartenant au groupe islamiste ougandais ADF.

La Grande-Bretagne a conseillé mercredi à ses citoyens de ne pas se rendre en RDC.

Publicités