Au Soudan, huit morts lors de manifestations contre la hausse du prix du pain

Dans un contexte de difficultés économiques croissantes, le coût de certaines denrées alimentaires a plus que doublé ces derniers mois.

Huit manifestants ont été tués au Soudan, jeudi 20 décembre, dans des affrontements avec les forces de l’ordre lors de protestations contre la hausse du prix du pain, selon des responsables. Des manifestants en colère ont également mis le feu au siège du Parti du congrès national, du président Omar Al-Bachir, dans les villes d’Al-Gadaref (est) et de Dongola (nord), ont précisé les témoins.

« Il y a eu six morts » et un nombre indéterminé de blessés à Al-Gadaref, a déclaré à une télévision soudanaise un responsable local, Al-Tayeb Al-Amine Tah, sans préciser comment ils sont décédés. Parmi eux, un étudiant dont la mort a été annoncée plus tôt par sa famille et un autre responsable. Dans la ville d’Atbara, à 400 km à l’est de Khartoum, deux manifestants ont péri, a indiqué un porte-parole du gouvernorat, Ibrahim Moukhtar.

Publicités