Au Mozambique, « l’hypocrisie » des Occidentaux face à la dette du pays est dénoncée

Le rôle des banques internationales qui ont négocié les emprunts – et récolté des millions en frais bancaires au passage – est très critiqué par l’opposition et la population. Certains réclament l’annulation pure et simple des emprunts en question.

Assis à son bureau de Maputo, le diplomate ne décolère pas lorsqu’on le lance sur le sujet des dettes cachées. « C’est d’une hypocrisie spatiale. Depuis le début, on attaque et on blâme le Mozambique mais on ne touche pas à l’Allemagne, la France, la Suisse, l’Angleterre, qui sont tous impliqués !,s’énerve t-il, sans mâcher ses mots. Les banquiers qui ont monté cette dette savaient très bien que le pays était sous perfusion du FMI, et par déontologie, tu ne fais pas ce type de crédit lorsque c’est contre les fameuses règles de bonne gouvernance. »

Publicités