Un gendarme, arrêté en possession d’explosifs lors d’un contrôle douanier gare de Lyon à Paris

Un gendarme, arrêté dimanche en possession d’explosifs lors d’un contrôle douanier gare de Lyon à Paris, a été mis en examen (inculpé) jeudi et placé en détention provisoire, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information du Figaro.

Né en 1989, il avait été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête confiée à l’Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN).

Il a ensuite été mis en examen par un juge d’instruction pour « opposition à l’exercice des fonctions d’un agent des douanes », « rébellion », « transport et détention sans motif légitime de produits ou engins explosifs », « cession d’armes », « munitions ou éléments de catégorie A », « détournement ou dissipation par militaire, d’armes ou d’objets remis lors du service », a précisé cette source. Il a également été placé en détention provisoire.

Gendarme de l’escadron de Maisons-Alfort, au sud-est de Paris, il a été suspendu de ses fonctions, a précisé la Gendarmerie nationale.

Publicités