Syrie: 16 morts, dont 4 soldats américains, dans un attentat revendiqué par Daesh

Un attentat suicide contre la coalition antijihadiste emmenée par Washington a fait au moins seize morts, dont  quatre soldats américains, ce mercredi à Minbej, dans le nord de la Syrie. L’attaque a été revendiquée par Daesh.

L’attentat, mené par un kamikaze, a visé un restaurant dans le centre de Minbej, dans le nord du pays, où se trouvaient les membres d’une patrouille américaine de la coalition.
    
Une vidéo d’une agence de presse kurde locale montre une façade noircie et complètement éventrée, le sol couvert de gravats avec du sang sur le mur.

Daesh revendique l’attaque

« Il s’agit de la première attaque suicide à Minbej visant la coalition internationale depuis dix mois », a ajouté Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. Dirigée par les Etats-Unis, cette coalition intervient en Syrie contre les jihadistes de Daesh depuis 2014, en soutien aux forces kurdes locales.
    
Daesh a revendiqué l’attentat, par le biais de son média de propagande Amaq. L’attaque intervient alors que le président américain Donald Trump a décidé, fin décembre, du retrait des troupes américaines de Syrie.

Publicités