Béni soit l’Éternel, mon rocher, qui exerce mes mains pour le combat, mes doigts pour la bataille

J’aime la Parole de Dieu. J’aime la lire, la méditer et aussi l’enseigner… Aujourd’hui je souhaite partager avec vous ce passage puissant tiré du livre des Psaumes : « Béni soit l’Éternel, mon rocher, qui exerce mes mains pour le combat, mes doigts pour la bataille. Il est mon bienfaiteur et ma forteresse, mon refuge et mon libérateur. Il est mon bouclier : c’est en lui que je me réfugie. » (Lire Psaume 144.1-2.)

La Bible vous apprend ainsi que Dieu vous forme au combat. Il est votre entraîneur personnel, votre coach. Le plus important…? Face à l’épreuve, il ne vous laisse ni seul(e) ni démuni(e).

Au contraire, Il vous donne des armes puissantes :

– Sa Parole : une épée à double tranchant. (Lire Hébreux 4.12.)
– L’armure du combattant. (Lire Ephésiens 6.11-18.)
– Le nom puissant de Jésus, qui vous donne toute autorité. (Lire Philippiens 2.9-11.)
– Le sang précieux de Jésus, qui vous protège. (Lire Colossiens 2.14-15.)
– La prière, efficace, qui fait fuir l’ennemi de nos âmes. (Lire Jacques 5.16.)
– La louange, qui détruit vos adversaires. (Lire 2 Chroniques 20.1-23.)

C’est dans l’épreuve que l’on apprend à affronter des géants. C’est sur le ring que l’on apprend à se battre, pas dans l’assistance. Je vous invite à ne pas craindre, et ce, quelle que soit la situation à laquelle vous faites face. Parce que Dieu n’est pas tombé de son trône, il est encore et toujours au contrôle. Ne lâchez pas sa main. Ne le quittez pas des yeux.

Voulez-vous prier avec moi, maintenant : « Je te remercie, mon Dieu, pour ces épreuves destinées à me donner toute la maturité pour vivre pleinement mon appel. Aide-moi à faire preuve de zèle quand je dois m’entraîner au combat. Je te loue de ce que tu es mon puissant bouclier. Dans le nom de Jésus. Amen. »

Publicités