En Tanzanie, un enseignant condamné à la mort par pendaison

Un tribunal tanzanien a condamné à la mort par pendaison un enseignant âgé de 51 ans, accusé d’avoir battu à mort un élève de 14 ans, un jugement qui relance le débat sur la peine de mort en Tanzanie.

Respicius Mtazangira a frappé l’élève Sperius Eradius avec un objet contondant, dans une école de Bukoba, dans le nord-ouest de la Tanzanie, en août dernier, selon la justice tanzanienne.

Il reprochait au garçon d’avoir volé un sac à main.

L’écolier, qui rejetait l’accusation de vol, a été malgré tout battu jusqu’à la mort, selon la Cour suprême du pays.

Mercredi, un juge de cette juridiction, Lameck Mlacha, a condamné l’enseignant pour meurtre, mais il a acquitté sa collègue Heriet Gerald, mise en cause dans la même affaire.

Neuf élèves ont comparu devant la justice à titre de témoins. 

Publicités