Fin de cavale d’un assassin, la justice commence son travail

Fin de cavale d’un assassin, la justice commence son travail

Le criminel qui a brûlé vif le jeune Imbonerakure Misago Léonidas à cause de son appartenance politique en zone urbaine de Nyakabiga, jeudi le 07 mai 2015, sous les yeux des insurgés a été finalement arrêté en date du 20 février 2019 en mairie de Bujumbura. L’assassin Célestin Ntakirutimana a tenté jusqu’à la fin de se soustraire à la justice burundaise en restant caché au Rwanda , pays voisin du Burundi, mais après 4 ans de cavale , il a été appréhendé par la police burundaise. Il avait tout fait pour qu’il ne soit plus reconnaissable en laissant pousser sa barbe et sa moustache.

Depuis son arrestation, Célestin Ntakirutimana ne nie pas les faits lui reprochés selon le porte-parole de la police nationale Pierre Nkurikiye car, les images de cette barbarie, prise par la télé la Renaissance, medium qui suivait de près tout le mouvement insurrectionnel déclenché au lendemain du Congrès du parti CNDD-FDD qui a choisi le président Pierre Nkurunziza comme candidat à sa propre succession, montrent bien cet assassin de Misago avec deux sifflets, Misago en couleur rouge, lui en couleur jaune, avec un mégaphone et la façon dont il a fauché Misago qui est aussitôt tombé par terre avant de donner l’ordre de l’immoler.

La scène était horrible à voir, la fumée et les flammes ont brûlé les sourcils et les cheveux de la victime ainsi que sa gorge et ses voies respiratoires, rendant sa respiration impossible, dans quelques minutes, le jeune Misago Léonidas était cramoisi à tel point qu’il n’était plus reconnaissable.

Publicités