Le Rwanda et la RDC se disent prêts à coopérer

Le président rwandais Paul Kagame et son homologue Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo promettent d’enterrer la hache de guerre. Les deux hommes ont multiplié des déclarations de bonne intention lors d’un forum économique à Kigali, au Rwanda. Les chefs d‘État rwandais et congolais se disent prêts à réchauffer leurs relations bilatérales.

“Nous n’irons pas jusqu‘à l’escalade de la violence entre nos deux pays. De toutes les façons, la RDC est là, elle offre ses bons offices pour le cas où il y a certaines difficultés que nous pourrions éventuellement aplanir parce que notre vision est celle de construire des ponts entre nous et non des murs”, a assuré le président congolais Félix Tshisekedi. 

“Nous devons être sérieux sur les questions de stabilité et de développement. Et nous n’y arriverons pas, comme je l’ai dit tout à l’heure, sans la coopération, le travail en commun ; tout cela n’est pas possible sans une concentration sur les intérêts communs à nos pays, à nos peuples que nous devrions représenter”, a renchéri le président Paul Kagame du Rwanda.

Kigali et Kinshasa entretiennent des relations troublées depuis le génocide de 1994 au Rwanda. L’une des questions qui divise les deux capitales reste la présence de groupes armés rwandais opposés au président Kagame dans l’est de la RDC et la persistance, selon les Nations unies, des activités de contrebande pilotées par le Rwanda à la frontière congolaise.

Publicités