RDC – Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa : « Il faut aider Félix Tshisekedi »

Mgr Fridolin Ambongo conteste toujours la légitimité de la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle, mais affirme cependant désormais qu’il « faut aider » le nouveau président congolais à prendre ses distances avec Joseph Kabila. Entretien avec l’archevêque de Kinshasa, qui prophétise « un conflit en perspective avec l’ancien régime ». 

La position de l’archevêque de Kinshasa évolue. Après un voyage de deux semaines aux États-Unis, où il s’est notamment entretenu avec J. Peter Pham, envoyé spécial américain dans la région des Grands Lacs, et compte tenu des premiers pas de Félix Tshisekedi, Mgr Fridolin Ambongo estime désormais qu’il faut « aider » le nouveau président congolais.

De passage en France, où il doit être reçu au ministère des Affaires étrangères et participer à deux « veillées de prières pour les chrétiens persécutés » organisées par la fondation catholique Aide à l’Église en détresse (AED), il livre son point de vue à Jeune Afrique.

Jeune Afrique : Vous revenez des États-Unis. Les autorités américaines ont-elles été réceptives à votre message ?

Fridolin Ambongo : Nous avons presque la même analyse. À l’issue des élections, on a proclamé la victoire d’un président qui n’a pas