Nigeria: Un compte caché de Sani Abacha à Jersey saisi

Plus de 267 millions de dollars appartenant à l’ancien dictateur nigérian ont été saisis sur un compte bancaire à Jersey.

Selon le Civil Asset Recovery Fund de Jersey, l’argent retrouvé sur ce compte bancaire est le fruit de la corruption organisée dans le pays sous la présidence de Sani Abacha dans les années 1990.

Une société écran appelée Doraville détenait les fonds, qui ont été gelés en 2014. Après une bataille juridique de cinq ans, l’argent a maintenant été récupéré et sera partagé entre Jersey, les États-Unis et le Nigeria.

Le procureur général de Jersey, Robert McRae QC, a déclaré que la saisie « a démontré l’engagement de Jersey à s’attaquer au crime financier international et au blanchiment d’argent ».

On ne sait pas encore quel sera le mode de répartition des 267 millions de dollars ni la somme qui revient à chaque gouvernement.

Le service juridique de Jersey a refusé de commenter la décision de partage de ces fonds entre les trois pays prétextant que cela pourrait « nuire aux discussions en cours ».

Publicités