Élevez votre voix vers Dieu: il est votre secours

Une nuit, en proie aux luttes et aux combats, les mots sont venus à manquer à Lisa Whittle, auteure de « Prier avec 5 mots » pour exprimer sa détresse. « Je t’aime Jésus. Aide-moi…! » est la première prière de cinq mots (I love you Jesus, help) dont elle se souvienne.

Et vous, avez-vous déjà été incapable d’exprimer une longue prière à Dieu…? Voyez ce que dit le psalmiste : « Je lève les yeux vers les montagnes… D’où me viendra le secours…? Le secours me vient de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre. » (Lire Psaume 121.1-2.)

Certains jours, il peut nous arriver de ne pas avoir envie de prier, d’en avoir assez de répéter les mêmes sujets et de ne constater aucun changement. Vous avez peut-être remarqué certains progrès, mais dans d’autres domaines de votre vie vous déplorez la stagnation, la présence des mêmes faiblesses, la répétition des mêmes échecs.

Vous Dr, moi, Lisa,… ne sommes pas des cas isolés. Nous partageons la même condition humaine… Nous sommes un peuple d’espérance, d’aspirations, de prières et de luttes, plein de bonnes intentions mais tellement faible. Nous vivons des jours, des semaines, parfois même des mois et des années formidables… et subitement, c’est la chute.

Nous avons alors l’impression que tout ce que nous avons connu de positif jusque-là n’était qu’un énorme coup de chance. Nous nous efforçons de ne pas tomber dans le scepticisme. La tentation est grande de passer nos journées à nous inquiéter et à laisser la peur nous paralyser.

Et dans ces moments-là, peut-être n’avons-nous que ces quelques petits mots à offrir à Dieu : « Je t’aime Jésus. Aide-moi. »

Je suis certain que Dieu les entend et qu’il y répond avec tout son amour. Cette courte prière est une prière d’abandon qui exprime à Dieu :

  • Que votre cœur est rempli d’amour pour lui et qu’il saigne des frustrations que le monde lui inflige.
  • Que vous êtes à la limite de vos forces.
  • Que lui seul peut vous secourir.

Au-delà de ces simples mots, je vous invite à vous répandre devant lui, à vous rappeler que Dieu est digne de confiance, qu’il ne vous abandonnera jamais. Poursuivez votre prière, fortifié(e) par la lecture et la méditation du Psaume 121 dans sa totalité.

Au plus fort de la détresse, levez les yeux vers le Dieu qui vous aime…!

Publicités