La compréhension de votre douleur par Jésus Christ est plus profonde que la vôtre.

Je n’ai que très rarement rencontré quelqu’un qui me dise : « Je n’ai jamais été rejeté(e) » ou « Je ne me suis jamais senti(e) rejeté(e) ». En revanche, je croise chaque semaine au moins une précieuse personne qui me confie sa douleur d’être ou de se sentir rejetée…

Les récits et témoignages bibliques rappellent que le rejet est bel et bien réel, et ce depuis la nuit des temps. Personnellement, j’ai vécu de longues années avec des pensées et des sentiments de rejet profond. Cela fait mal, très mal… 

Le rejet peut provenir de plusieurs sources : 

  • De l’indifférence,
  • D’un manque d’attention,
  • Des paroles blessantes,
  • D’une relation sans réciprocité,
  • D’être mis(e) au second plan, etc. 

Peut-être que vous-même ou quelqu’un que vous connaissez souffrez du rejet… Ne baissez pas les bras…! Dieu vous aime tellement…! Se sentir rejeté(e) est un sentiment si dévastateur. Vous n’êtes pas obligé(e) de subir la dictature de cette émotion ou pensée. Jésus vous comprend tellement…! Vous pouvez pleurer avec lui et tout lui dire. Il est près de vous, il prie pour vous car il vous comprend vraiment.

Sa compréhension de votre douleur est plus profonde que la vôtre. Son amour et sa compassion sont plus puissants et plus réels que tout sentiment de rejet. Si vous lui faites confiance, suivez ses directives, et vous sortirez de cet océan de douleurs pour être plongé(e) dans son océan d’amour

Le prophète Ésaïe et l’apôtre Jean parlent du rejet subi par Jésus : « Il était méprisé, abandonné des hommes, un homme de douleur habitué à la souffrance. Oui, il était semblable à ceux devant lesquels on détourne les yeux. Il était méprisé, et nous n’avons fait aucun cas de sa valeur. » (Lire Ésaïe 53.3.) En revenant dans son propre pays, Jésus, qui était 100 % Dieu et 100 % homme, n’avait pas été accueilli par les siens (Jean 1.10).

Jésus, celui qui est la perfection pure a Lui-même connu le rejet…!

Je vous invite à prier avec moi : « Père, parfois j’ai l’impression de n’avoir aucune valeur et que personne ne me comprend. Jésus, je sais que toi tu me comprends car tu as vécu tout ce que les hommes sur terre peuvent vivre. Tu es le Chemin, la Vérité et la Vie. Tu es ma vie. Saint-Esprit, viens me remplir par ta douce présence. Amen. »