Catastrophes, climats, conflits… Vivons-nous les temps de la fin ?

Ouragans, séisme, feux de forêts et conflits ont fait l’actualité de ces dernières semaines. Beaucoup, chrétiens ou non d’ailleurs, se demandent si l’humanité n’est pas tout simplement en train de vivre ses derniers temps.

Billy Graham et son fils Franklin Graham ont tous les deux proposé une réponse à ce questionnement récurrent dans les églises et sur internet. Vivons nous les temps de la fin annoncés dans les prophéties bibliques. Dans son courrier des lecteurs, Billy Graham reconnait s’être lui-même posé la question.

« Il y a tellement de conflits, et de turbulences dans le monde, et je ne vois aucune solution, à moins que Dieu n’intervienne et y mette fin. Est-ce que je suis trop pessimiste ? »

Selon lui, les développements des armes nucléaires, biologiques et chimiques, font que le monde n’a jamais été aussi dangereux, et Jésus lui-même a annoncé que dans les temps de la fin, « vous entendrez parler de guerre et de bruits de guerre »… Cependant, il a également déclaré que « nul ne connait ce jour ».

« En même temps, Christ a promis à maintes reprises qu’un jour, Dieu interviendra et que Christ viendra pour régner dans une paix et une justice parfaites. »

Au milieu d’un monde chaotique, il est réconfortant de se souvenir que la victoire contre le mal est en Christ et qu’elle est complète. Le célèbre évangéliste, aujourd’hui âgé de 98 ans conclut ainsi.

« En attendant, ayez pour but de vivre pour Christ, et de faire connaître aux autres la paix et l’espoir que nous avons en lui. »

Franklin Graham a rejoint l’avis de son père dans un récent post Facebook.

« Des feux de forêt qui font rage sur la côte ouest. Les ouragans violents, l’un après l’autre, ravagent tout sur leur chemin, avec l’un des pires, Irma sur la Floride. Un tremblement de terre de magnitude 8,1 a secoué le sud du Mexique cette semaine et nous avons même récemment connu une éclipse solaire rare. »

Il cite également plusieurs passages bibliques, dont celui de l’évangile de Matthieu :

Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.

Matthieu 24:8

Rappelant malgré tout, que si nous vivons quelques-uns des signes bibliques du retour de Christ, « nul ne connaît ni le jour, ni l’heure ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s