»Vouloir choisir avec qui tu peux ou pas negocier signifie tout simplement que tu veux la guerre », dixit Onesime Nduwimana

Burundi-conflit: anti et pro 3 eme mandat-pourparlers

 »Vouloir choisir avec qui tu peux ou pas negocier signifie tout simplement que tu veux la guerre », dixit Onesime Nduwimana porte parole du Cnared-Giriteka.

 »Si le gouvernement avait des conditionnalite a imposer pour participer aux pourparlers et bien le cnared-Giriteka n’en aurait pas moins » a repondu Onesime Nduwimana, ce porte parole du cnared-giriteka, une plate forme qui regroupe des opposants burundais en exile.

 »Dire que le gouvernement du burundi ne s’assayera avec telles ou telles autre personnes parce qu’elles sont poursuivies par la justice est une diversion. Ces gens oublient vite. Quand le Cndd-fdd negociait a Arusha, pretoria, Sun City et ailleurs ces personnes n’etaient pas seulement recherchees par la justice, mais certains etaient meme des condemnes a mort par cette justice burundaise » a rappele Onesime Nduwimana, lui-meme un frondeur de ce parti au pouvoir au burundi, le Cndd-Fdd dont il a ete un porte parole pendant plusieurs annees.

Ce Jeudi l’envoye special du Secretaire General des NUs au Burundi M. Michel Kafando, a rencontre a Bujumbura la capitale burundaise des membres du gouvernement, des representants du parti au pouvoir et des partis satellites. Selon une source presente dans cette rencontre et qui a requis l’anonymat  »le gouvernement est ferme. Nous lui avons ete tres claire. Il n’est pas question de nous assoir et negocier avec des poutchistes et d’autres personnes qui ont du sang sur leurs mains », a dit notre source.

Reponse du berger a la bergere:

A cette allegation Onesime Nduwimana repond:

 »Que se passerait-t-il si nous memes nous refusions de negocier avec un gouvernement qui est indexe par les NU comme etant a la tete des tueries et autres enlevements qui se passent au Burundi? Vouloir choisir ou exiger celui avec qui tu peux ou ne pas negocier dans les circonstances actuelles signifie tout simplement que tu veux la guerre » a dit Onesime Nduwimana.

Interviewe par une radio en ligne  »Inamba » hier mardi, Onesime Nduwimana avait declare que le Cnared-Giriteka allait exiger que l’equipe de la facilitation arrete de se comporter en fonctionnaires du gouvernement tanzanien et que cette plateforme de l’opposition exigerait que l’equipe de la facilitation soit elargie aux experts en facilitation delegues par les nations unies et l’UA.

L’equipe de la facilitation a Bruxelles doit terminer les consultations avec les membres de l’opposition en exile du Cnared-Giriteka demain Jeudi le 07 avant de s’envoler a Arusha y preparer le 5 et dernier round qui devrait tracer une feuille de route pour ded elections inclusives de 2020.

Aloys Niyoyita

Publicités