100.000 citoyens ont marché pour le retrait du Burundi du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

Burundi : 100.000 citoyens marche pour le retrait du Conseil des DH-ONU

BUJUMBURA, GITEGA, KARUZI , Samedi 22 septembre 2018 – Près de 100.000 citoyens Barundi ont marché pour le retrait du Burundi du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, à cause de l’instrumentalisation politique de cette institution onusienne :

Burundi : 100.000 citoyens marchent pour le retrait du Conseil des DH-ONU

1/ Mairie de Bujumbura – Les manifestants ont condamné le comportement des membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Geneve, collaborant avec personnes sous mandat international, recherchés par la justice burundaise, pour avoir tenté de renverser,les institutions démocratiquement élues burundaises au mois de mai 2015.

Burundi : 100.000 citoyens marchent pour le retrait du Conseil des DH-ONU

2/ Commune Gitega – Les slogans et les chansons des manifestants dénoncaient la rapport de la Commission d’Enquête International sur le Burundi, insultant le Chef d’Etat du Burundi, et contenant des propos mensongers, confectionnés par des soi disant experts mal intentionnés et corrompus.

Burundi : 100.000 citoyens marchent pour le retrait du Conseil des DH-ONU

3/ A Karuzi, les manifestations souhaitaient le retrait pur et simple du Burundi du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Burundi : 100.000 citoyens marchent pour le retrait du Conseil des DH-ONU

Le Burundi, depuis 2015, est agressé par les familles d’anciens colons et esclavagistes (1), provenant des pays occidentaux ( la Belgique, la France, et les USA dont le réseau des Démocrates US, proches du milliardaire Soros ) à cause de sa relation avec la Chine. Au Burundi, on regrette que ce sont ces mêmes familles occidentales qui ont commis les crimes contre l’Humanité que sont l’esclavage et la Colonisation, avec plus de 250.000 000 de victimes africaines, qui soient aujourd’hui mis en avant comme des experts des droits de l’Homme.

Publicités