Par amour pour toi Jésus Christ a abandonné le Ciel de gloire.

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.«  (Lire Genèse 1.1.) C’est le premier verset que vous trouverez dans la Bible. Dans le texte original, c’est le mot hébreu « elohiym » qui est utilisé pour Dieu. Et, fait intéressant, il s’agit d’un pluriel…

Plus loin, au moment de la création de l’homme, il est écrit : « Puis Dieu dit : faisons l’homme à notre image. » Remarquez-vous l’utilisation du pluriel dans « faisons » et dans « notre » ?

De toute éternité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit ne font qu’un. Il s’agit des trois personnes distinctes de Dieu. Les Saintes Écritures présentent clairement Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Mais elles insistent aussi sur le fait qu’il n’y a qu’un seul Dieu. Un peu comme 1 x 1 x 1 fait toujours 1.

Oui, « Dieu sommes un », pourrait-on dire…! C’est une tri-unité communément appelée la Trinité. Dans cette tri-unité, dans ce pluriel si singulier, il y a depuis toujours une cohésion extraordinaire, une paix infinie, une unité sans faille, un immense amour.

Pourtant, Dieu le Fils sera séparé de cette unité parfaite et éternelle pour sauver l’humanité. Oui, comme le dit très justement Jean 3.16, « Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne soit pas perdu mais qu’il ait la vie éternelle.«  Il fallait vraiment que Dieu aime le monde pour envoyer son fils. Son fils unique…

Mais cette séparation était nécessaire, pour que vous et moi puissions à nouveau être unis avec Dieu. Unis avec le Fils. Réconciliés avec le Père. Remplis de son Esprit.

Jésus s’est dépouillé. Il a tout laissé, abandonné. Il a renoncé à son trône de gloire… mais pas à son amour pour vous. Il a même renoncé à l’unité avec son Père pour vous. En effet, Matthieu 27.46 nous dit ceci : « Vers trois heures, Jésus cria avec force : Éli, Éli, lema sabactani ? ce qui signifie Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

« Pourquoi m’as-tu abandonné ? » Et à cette question, une seconde qui fait écho en mon cœur : « Jésus, pourquoi as-tu abandonné ton ciel de gloire ? » Et sa douce réponse : « Par amour, par amour, par amour… pour toi. »

Il a fait cela pour vous, pour que, par son sacrifice, vous accédiez au pardon, à la réconciliation et à cette communion avec le Père. Le bien-aimé du Père, par son acte d’abandon et de séparation, a fait de vous l’enfant de l’Éternel.

Vous êtes le/la bien-aimé(e) du Père

Publicités