Boire du soda tous les jours abîme les artères

IMG_20190505_090525_902

Une nouvelle étude impliquant 120.000 personnes montre que le sucre contenu dans les sodas augmente le risque de développer des maladies cardiovasculaires et donc, de décéder prématurément.

Sodas, thés glacés industriels, sirops…Les boissons sucrées sont-elles un problème de santé publique? C’est-ce qui montre une étude publiée le 18 mars dans la revue scientifique Circulation, qui conclut qu’elles sont à l’origine d’un risque supplémentaire de décès prématuré. Les auteurs de l’étude ont suivi près de 120.000 Américains pendant 30 ans. Les plus gros buveurs (plus de deux canettes par jour) ont un risque accru de 21% de décéder plus tôt que les personnes qui ne boivent pas du tout de boissons sucrées.

Un tel lien avait déjà été mis en évidence par une étude publiée en 2015. Ce nouveau travail apporte une information supplémentaire de taille: plus la consommation de boissons sucrées est importante, plus le risque de décéder prématurément est grand (+1% pour moins d’un soda par semaine, +6% pour moins d’un soda par jour, +14% pour un ou deux sodas par jour, et +21% pour plus de 2 sodas par jour).

L’étude montre que ces décès sont majoritairement dus aux maladies cardiovasculaires (infarctus, AVC, etc.), avec une augmentation de 31% du risque d’en développer une pour ceux qui consomment au moins deux canettes par jour. Et chaque canette supplémentaire est sanctionnée d’un risque accru de 10%! Les chercheurs ont pris en compte une multitude de facteurs, tels que le tabagisme et le régime alimentaire. Mais selon eux, cette augmentation du risque de mortalité est imputable aux boissons sucrées seules.

Que se passe-t-il quand on boit un soda?

Le sucre contenu dans les sodas agit sur notre organisme de diverses façons. Tout d’abord, un taux de glucose (une forme de sucre) dans le sang trop élevé endommage les parois internes des artères, les rendant plus fragiles et plus sensibles à l’accumulation de cholestérol.

Ce dernier y pénètre et favorise la formation des plaques d’athérome qui vont progressivement boucher les artères, causant, à terme, infarctus ou accident vasculaire cérébral (AVC). Quand cet excès de sucre dans le sang devient fréquent.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s