Afghanistan: 5 morts dans une attaque sur un hôtel

Le premier ministre, Imran Khan, a dénoncé une attaque contre « la prospérité » du Pakistan, qui a été revendiquée par un groupe séparatiste.

Cinq personnes, dont un militaire, sont mortes dans l’attaque, samedi 11 mai, d’un hôtel de luxe à Gwadar et six ont été blessées – quatre militaires et deux membres du personnel de l’hôtel –, a annoncé dimanche après-midi l’armée pakistanaise dans un communiqué, ajoutant que « les trois terroristes ont été tués ».

Samedi, l’armée pakistanaise avait seulement annoncé la mort d’un garde qui avait résisté à « trois terroristes » voulant « forcer l’entrer du PC », le Pearl Continental de Gwadar, dans le sud-ouest du pays. Un policier de Gwadar avait, par ailleurs, préalablement fait état dimanche de « quatre assaillants tués », ce qu’avait confirmé une source sécuritaire à Islamabad.

Le premier ministre pakistanais, Imran Khan, a déclaré dimanche que l’attaque visait à « saboter les projets économiques et la prospérité » du Pakistan, tout en rendant hommage aux « morts et aux blessés parmi les forces de sécurité », dans un communiqué. L’attaque a été revendiquée sur Twitter par un groupe séparatiste, l’Armée de libération du Baloutchistan (ALB), la province la plus instable du pays.

Publicités