Votre fois a la puissance de faire taire vos peurs.

La peur n’est pas rationnelle, elle ne repose pas sur des faits. J’ai lu quelque part que 40 % de nos peurs, de nos inquiétudes ou de nos craintes concernent des situations qui n’arriveront jamais. 30 % proviennent du passé que nous ne pourrons pas changer. 12 % d’entres elles sont façonnées par des situations qui ne nous concernent pas et sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle. 10 % naissent de douleurs, de maladies réelles ou imaginaires. Il nous reste donc 8 % de situations qui nous inquiètent et qui pourraient réellement arriver ! 

Ne trouvez-vous pas que nous gaspillons trop d’énergie au bénéfice de peurs et d’inquiétudes en tout genre ?

Dieu ne vous appelle pas à vivre une vie de craintes et de peurs, mais une vie débordante de foi et de joie. Vous êtes assurément dans le camp du vainqueur !

J’imagine sans peine la crainte de ce père nommé Jaïrus, qui vient voir Jésus pour le supplier de venir prier pour sa fille malade… Alors que Jésus est en chemin vers la maison de cet homme désespéré, l’un des serviteurs de Jaïrus lui annonce la terrible nouvelle de la mort de sa fille : « Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue : ne crains pas, crois seulement. » (Lire Marc 5.36.)

Comme cet homme, vous pouvez frapper à la porte de la victoire ! Les peurs et les inquiétudes vous trompent et vous mentent. votre confiance en Jésus a la puissance de réduire au silence vos peurs. Votre foi en Jésus-Christ ouvre la porte du miraculeux et vous fait marcher avec assurance. L’Éternel sera votre assurance et il préservera votre pied de tout piège. Amen !

Aujourd’hui, Jésus vous dit :

  • Sois sans crainte, crois seulement !
  • Tu as frappé à la bonne porte, tu as mon attention !
  • Ce qui est impossible pour toi ne l’est pas pour moi !
  • Je t’aime et je veux t’aider !

Publicités