Ihanga Ryera ry’Imana comme tout le peuple Burundais est appellé au retenu en cas de crise: Voici une liste des assassinats ciblés qui fait horreur et la honte aux institutions burundaises

Je porte à la connaissance du grand public, ici, un document, loin d’être EXHAUSTIF ,

Sur le recensement des intellectuels Hutu tués depuis octobre 1993, rendu
public le 15 mai 1996.

Il est intitulé : « Génocide en cours au Burundi. Cas des intellectuels Hutu ».

La liste des victimes commence par les deux présidents de la République du Burundi, successivement
assassinés en l’espace de moins de six mois, à savoir Melchior Ndadaye le 21 octobre 1993 et Cyprien
Ntaryamira17 le 6 avril 1994 (…)
:
Deux valeureux présidents burundais trahis et tués parce que démocrates convaincus.
« Génocide en cours au Burundi. Cas des intellectuels Hutu »

1. NDADAYE Melchior, Premier Président de la République
démocratiquement élu de l’histoire du Burundi, Président fondateur
du FRODEBU, HUTU, atrocement exécuté par l’armée dans un
camp militaire, le 21 octobre 1993.
2. NTARYAMIRA Cyprien, successeur du Président NDADAYE Melchior,
Membre Fondateur, et Membre du Bureau politique du Parti SAHWANYA
FRODEBU, HUTU, abattu dans un avion au-dessus de KIGALI (responsabilité de
l’Etat Rwandais) le 6/4/1994.
LES ELUS DU PEUPLE (PARLEMENTAIRES) ASSASSINES
3. Honorable KARIBWAMI Pontien, Représentant du Peuple (Député) élu
dans la circonscription de GITEGA, Président de l’Assemblée
Nationale, HUTU, Secrétaire Général du FRODEBU, exécuté par
l’armée le 21/10/1993
4. Honorable BIMAZUBUTE Gilles, Député élu dans la circonscription de
la Mairie de Bujumbura, Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Tutsi,
Membre Fondateur du Parti SAHWANYA-FRODEBU, exécuté par
l’armée le 21/10/1993.
5. Honorable NDIKUMWAMI Richard, Député, élu en circonscription de
KAYANZA, Administrateur Général de la Documentation et des
Migrations, Hutu, Membre Fondateur, Membre du Bureau politique du
Parti SAHWANYA-FRODEBU, exécuté par l’armée le 21/10/1993
6. Honorable NURWAKERA Joachim. Elu en circonscription de Gitega,
Gouverneur de GITEGA, Hutu, assassiné par les militaires le 21 octobre
1993 chez son collègue.
7. Honorable SENTAMO Englebert : Tutsi élu en circonscription de
KARUZI, Gouverneur de KARUZI, tué le 21 octobre 1993 par les
militaires. Il a été assassiné par les militaires avec ses enfants et le
Gouverneur de GITEGE qui avait pris refuge chez lui.
8. Honorable MPFAYOKURERA Sylvestre, (Hutu) élu dans la
circonscription de NGOZI, fusillé au portail d’entrée à son domicile à
GIHOSHA, le 19/08/1994, par les miliciens Tutus.
9. Honorable MANIRAMBONA Juvénal, (Hutu) élu dans la
circonscription de KAYANZA, assassiné avec sa fillette aînée à coup
de grenades au quartier de BUYENZI par un ancien militaire
surnommé SANKARA. Le parlementaire veniat d’être nommé
Directeur Général de l’I.N.S.S.
10. Honorable NDIKUMANA Innocent, Tutsi, élu dans la circonscription de
KAYANZA, Membre du Comité Directeur du Parti SAHWANYA-
FRODEBU, assassiné après enlèvement la nuit d’un endroit tout près de
son domicile par la milice Tutsi des Sans-échecs.

11. Honorable GAHUNGU Gérard, Hutu, élu en circonscription de
CIBITOKE, Hutu, membre du Comité Directeur du Parti
SAHWANYA-FRODEBU, tué le 20 avril 1996 à NGAGARA par
la milice Tutsi des sans-échecs.
12. Honorable NTAMUTUMBA Bibiane, Hutu, élu en circonscription de
CIBITOKE, assassiné avec les membres de sa famille et les 30
personnes qui avaient pris refuge chez lui, le 2 mai 1996, par les
militaires.
13. Honorable MUBEMBE Emmanuel, élu en circonscription de
BUBANZA, Membre du Comité Directeur du Parti SAHWANYA-
FRODEBU, assassiné par les militaires à BUBANZA.
14. Honorable NTAHOMVUKIYE Evariste, élu en
circonscription de BUBANZA, Gouverneur de BUBANAZA, Hutu,
assassiné par les militaires au cours de l’année 1994 alors qu’il venait
de la campagne de pacification.
15. Honorable SURWAVUBA Malachie, Hutu, élu en circonscription
de KAYANZA, Ex-Gouverneur de KAYANZA, assassiné le 9/8/95
devant le bâtiment abritant le Ministère de l’Agriculture et de
l’Elevage par le milicien Tutsi surnommé SANKARA.
16. Dr. SINDAYIHEBURA Innocent, HUTU, Parlementaire Suppléant de la
Circonscription de KAYANAZA, Médecin.
17. Honorable CIZA Bernard, Hutu, élu en circonscription
de Bujumbura rural, Membre du Bureau politique du Parti
SAHWANYA-FRODEBU.
LES MINISTRES ASSASSINES :
18. Docteur Ingénieur KABUSHEMEYE Ernest, Hutu, Président du Parti
RPB, Ministre de l’Energie et des Mines, originaire de Kirundo, Hutu,
fusillé au Centre-ville de Bujumbura avec la complicité des militaires et
les milices Tutsi, le 11/03/1995.
19. Monsieur NDAYIKEZA Juvénal, Hutu, Membre fondateur et du
Bureau politique du Parti SAHWANYA-FRODEBU, Ministre de
l’Administration du Territoire et du Développement Communal,
originaire de BURURI, Hutu, atrocement exécuté par l’armée dans
un camp militaire, le 21 octobre 93
20. Monsieur CIZA Bernard, Vice-Premier Ministre, originaire de
BURURI, Hutu abattu dans un avion au-dessus de KIGALI
(responsabilité de l’Etat Rwandais) le 6/4/1994.
21. Monsieur SIMBIZI Cyriaque, Tutsi, membre du Comité Directeur
National, Ministre de l’Information, originaire de CANKUZO, Tutsi,
abattu dans un avion au-dessus de KIGALI (responsabilité de l’Etat
Rwandais) le 6/4/1994.
LES GOUVERNEURS DE PROVINCE ET CONSEILLERS DE GOUVERNEURS
ASSASSINES
22. Monsieur BIZIMANA Déo, Gouverneur de KIRUNDO, assassiné au mois
de novembre 1993 par les milices Tutsi (un ex-militaire nommé
MUSAGIRIZI) en présence des Forces de l’ordre.
23. Monsieur NZOBONIMPA Bède, Gouverneur de NGOZI, assassiné par
un gendarme dans le quartier KIGWATI chez Monsieur Martin.
24. Monsieur MVUTSE Sylvestre, Gouverneur de CIBITOKE, abattu à
BUGANDA par les militaires, le 13.05.1996.
25. Monsieur SENTAMO Englebert, Tutsi élu dans la
circonscription de KARUZI, Gouverneur de KARUZI, assassiné par
les militaires.
26. Monsieur SURWAVUBA Malachie, Gouverneur de la
Province KAYANZA, élu dans la circonscription de KAYANZA.
27. NURWAKERA Joachim, Gouverneur de la Province de
GITEGA, élu du peuple à GITEGA.
28. Monsieur NKURIKIYE Léonard, Ex-conseiller du Gouverneur de
KAYANZA, assassiné au LACA, Ministère de l’Energie et de
Mines.
29. Monsieur NDIKUMANA Cassien, Ex-conseiller du Gouverneur de
RUTANA, tué par les militaires en opération à MUTANGA-
NORD le 6/12/1995.
30. Monsieur NTIBARUTAYE Fidèle, Conseiller du Gouverneur 
de NGOZI, tué le 13/8/1995 à coup de pistolet à BUSIGA par deux militaires de
NGOZI qui l’avaient filé sur une moto.
31. Monsieur NDAYISABA Athanase, Conseiller de Gouverneur de
KAYANZA, tué la nuit par son chauffeur prénommé Paul.
32. Monsieur BIHWAYAGA Stanislas, Conseiller de
Gouverneur de RUYIGI, tué par une grenade lancée dans un
véhicule de la Documentation Nationale par la milice Tutsi locale.
33. Monsieur NTIBWAMEZE Emmanuel, Conseiller de Gouverneur de
RUYIGI, tué par une grenade lancée dans le véhicule de la
Documentation Nationale par la milice de RUYIGI.
34. Monsieur RUSINE Augustin, Conseiller du Gouverneur à BURURI,
blessé gravement par deux balles, le 25 avril 1996.
LES ADMINISTRATEURS COMMUNAUX
35. Monsieur NKEBABAHIZI Benoît, Administrateur Communal de
NYABIKERE assassiné par les militaires.
36. Monsieur NDABINENGESERE Clément, Administrateur Communal
de BAMBARANGWE, assassiné par le même MUSATIRIZI de
connivence avec les gendarmes positionnés au Lycée de MUKENKE.
37. Monsieur NDUWIMANA Jean-Marie, Administrateur de la Commune
GASHIKANWA, assassiné par les militaires et les miliciens Tutsi de la
localité.
38. Monsieur RWASA Gervais, Administrateur de la Commune VUMBI,
tué par un gendarme de sa garde.
39. Monsieur NYANDWI Léonidas, Ex-Adminstrateur de la Commune
RUGAZI, tué au camp militaire D.C.A. de KAMENGE.

40. Monsieur BIZIMANA Constantin, Administrateur de la Commune de KIREMBA, tué
par les gendarmes y positionnés qui ont précipité le cadavre dans des latrines.
41. Monsieur NTAGASHIZE Claude, Administrateur de la
Commune MURWI, assassiné par les militaires le 18/5/1995.
42. Monsieur HATUNGIMANA Liboire,
Administrateur de la Commune MURUTA en
Province de KAYANZA, assassiné le
16/01/1996 par les militaires de KAYANZA.
43. Monsieur NDIKUMANA François, l’Administrateur de la Commune
NYABIHANGA, assassiné le 26 avril 1996 à NYABIHANGA même.
44. Monsieur RUNAMBI Herménégilde, Administrateur de la Commune
MUTAHO, assassiné le ( ? )
45. Monsieur NKURIKIYE Gilbert : assassiné le 31/01/1996 à RUTOVU par
les élèves du Lycée RUTOVU avec la complicité des militaires stationnés
à RUTOVU.
46. Monsieur NTAHOMVUKIYE Antoine : assassiné le 1/8/1995 à
RUTOVU par les élèves du Lycée RUTOVU avec la complicité des
militaires stationnés à RUTOVU
47. Monsieur MUYANDA Serge : Assassiné à MUBIMBI en mai 1995
48. Monsieur BARANDAGIYE Audifax : Assassiné à KANYOSHA en
mars 1995
49. Monsieur NTIHARIRIZWA Aaron AGAPIT : Tué le 26/02/1996 à
GIHOGAZI
50. Monsieur NTIRABAMPA François : Tué le 22/10/1993 à BUHIGA

51. Monsieur NZORUBARA Séverin : Administrateur de la Commune
MURUTA en Province KAYANZA, Hutu assassiné en mars 94 à
MURUTA.
52. Monsieur Denis BEGENYEZA, tué au marché de GITEGA, par un
milicien Tutsi du nom de Ininahazwe Jean Bosco.
LES AUTRES HAUTS CADRES ASSASSINES
53. Madame NSHIMIRIMANA Eusébie, Hutu, épouse de
NTIBANTUNGANYA Sylvestre, Ministre des Relations Extérieures et
de la Coopération, Chef de service
54. Madame KATABASHINGA Sylvana épouse de BARUMPOZAKO
Cyprien, Hutu, Chef comptable UTEMA
55. Monsieur BANDYATUYAGA Alexis, enlevé par les militaires lors
d’une opération militaire menée contre la population de GASENYI.
56. Monsieur SIMBIZI Pamphile, journaliste assassiné par les militaires
qui l’ont conduit dans le camp D.C.A de KAMENGE.
57. Monsieur KATIHABWA Abel, journaliste de la télévision, tué à coup de
grenades lancées dans un bus allant à BUTERERE.
58. Monsieur NIBIZI Hilaire, Directeur du Lycée de MUSEMA, assassiné par
le Lieutenant KIGANAHE et les autres militaires en position à
BURANIRO qui s’étaient déplacés pour le traquer aux alentours de
l’école.
59. Monsieur SEMBWA Louis, Directeur du Lycée de KAYANZA,
assassiné par les élèves dans le bureau de la Direction de l’école.
60. Monsieur MINANI Pacifique, Directeur des Ecoles Primaires de
GASHIKANWA, assassiné par la Police de Sécurité
Publique commandée par SENTORE.
61. Monsieur NDABARUSHIMANA Damas, Directeur
d’internat au Collège de BUYE, assassiné par les élèves de BUYE
en complicité avec les déplacés de BUYE.

62. Monsieur MASUMBUKO Hussein, Directeur des écoles primaires. Il a
été arrêté et conduit au camp MABANDA où il a été tué le 5 décembre
1995 par les militaires.
63. Monsieur BUREGEYA Egide, Directeur d’Internat au
Lycée de RUGARI, assassiné le 21 février 1996 à la cour de
l’école par les élèves au moyen des poignards sous l’œil complice des
militaires.
64. Monsieur NAHIMANA Antoine, Ex-directeur des Ecoles primaires de
BURUHUKIRO, assassiné par les militaires positionnés dans cette
localité.
65. Philippe NDIKUMANA : Directeur du Lycée RUMONGE
assassiné au mois de mai 95.
66. Monsieur NSHIMIRIMANA Ephrem : Assassiné le 23
octobre 1993 à l’E.T.P de GITEGA.
67. Directeur Général de l’Agriculture (Melchior) octobre 93
68. SEBWANZA Hyacinthe Jean : Directeur du
Lycée TORA professeur au Collège RUMEZA
69. Madame MINANI Juliette, cadre de la SOCABU, assassinée
à l’entrée de son domicile à coup de pistolet dans le quartier
MUTANGA Nord.
70. Monsieur NTANYUNGU Emile, Directeur Général au
Ministère de la Planification du Développement et de la
Reconstruction, assassiné à coups de pistolet avec son fils
garde malade, sur le lit d’hôpital au Centre Hospitalo-
Universitaire de KAMENGE.
71. Mr. HATUNGIMANA Alexis, Chef de Cabinet au
Ministère de la Santé Publique, enlevé puis assassiné par les
militaires en position de Gasenyi (Mairie de Bujumbura), le
16/5/1995.

72. Docteur SINDAYIHEBURA Innocent, Inspecteur au
Ministère de la Santé Publique, enlevé et assassiné dans le
camp militaire D.C.A. de KAMENGE le 14/09/1994.
73. Monsieur RUZENZA Stanislas, Docteur en psychologie
et Directeur de la Recherche à l’Université du Burundi, a
été assassiné à coups de pistolet dans son bureau le
21/06/1995.
74. Monsieur BARUTWANAYO Ladislas, ancien Ministre
des Travaux Publics, Cadre à la Régie des Services
Aéronautique. Il a été fusillé à son domicile.
75. Monsieur BARANSAMBIJE Damien, Cadre à la Banque
de la République du Burundi BRB, assassiné à proximité
de cette Banque Centrale le 18/81995.
76. Monsieur BASHINGWA Pierre, entrepreneur privé,
originaire de KARUSI, assassiné le 18/9/1995 à KARUSI
même par les militaires lors de son incarcération.
77. Monsieur KAZOHIRWA Isidore, travaillait à la
Présidence de la République. Il a été assassiné à
MAKAMBA par les gendarmes.
78. Monsieur KANZINYA Philippe, Directeur Commercial à
l’ONATEL, assassiné à coup de fusil en allant à son
bureau après le hissement des couleurs nationales.
79. Monsieur KATIHABWA Nestor, Economiste chercheur à
l’Université du Burundi, 3ème cycle en Informatique. Il a
été tué après enlèvement par les gendarmes en
intervention dans le quartier MUTANGA NORD, le
6/12/1995.
80. Monsieur NDIKUMANA Elie, Ingénieur civil, cadre à la
Direction Générale des Routes. Il a été assassiné le
6/12/1995 après enlèvement par les gendarmes en opération
à MUTANGA NORD.

81. Docteur NZIKOBANYANKA Gaspard, enlevé puis tué le
6/12/1995 par les gendarmes en intervention à MUTANGA
NORD.
82. Monsieur SIBOMANA Bède, ex-chef de Secteur de la Documentation
Nationale à GIHOGAZI, enlevé dans un taxi appartenant à Monsieur SHURI
Moïse et par un milicien du nom de NDAYISHIMIYE Claude qui l’ont conduit à
NYAKABIGA pour le brûler vif.
83. Madame MPITABAKANA Anatolie, Cadre de la Direction
des Douanes, assassinée à BWIZA par les militaires.
84. Monsieur KAVUNDERA Gaspard, Fonctionnaire du Projet
caprin de NGOZI, assassiné à coups de machettes et massues.
Le commanditaire de cet assassinat est Adrien NTAYANDI,
ancien militaire.
85. Monsieur BACAMURWANKO Léon, Conseiller à la
Présidence, assassiné le 20/12/1994 à NGAGARA par les
milices Tutsi du même quartier.
86. Monsieur NIBARUTA Nathan Audace, Procureur de la
République en Mairie de Bujumbura, assassiné tragiquement par
les militaires à KAMENGE alors qu’il rentrait d’une mission à
l’intérieur du pays.
87. Monsieur MPFUBUSA Désiré, Directeur Administratif et
Financier à la S.R.D. IMBO, assassiné avec bien d’autres
intellectuels à GIHANGA le 13/06/1995 par les militaires.
88. Monsieur BATIRI Dominique, Ingénieur Mécanicien, Cadre de la
B.T.C., assassiné le 5/2/1994 par la milice Tutsi lors de
l’opération de purification ethnique à NYAKABIGA.
89. Monsieur Salvator surnommé GANDHI,
Conseiller au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité
Publique, assassiné à BWIZA par la milice Tutsi.
90. Monsieur KAYEHE Michel, Cadre de la
Direction des Douanes, assassiné lors de l’opération purification
ethnique de NYAKABIGA.

91. Monsieur NGENDAKUMANA Léopold, Directeur de la
DPAE Gitega, tué le 15 avril 1996 à GITEGA.
92. Monsieur MISIGARO Henri (alias Ministre), grand commerçant
de GITEGA, assassiné près d’une position militaire à
NYABIKERE.
93. Monsieur HAKIZIMANA Léonard, cadre hutu,
vérificateur principal des impôts, assassiné le 26 avril
1996 à Bujumbura, Place de l’Indépendance, en présence
des gendarmes. Auteurs du crime : Milices tutsi.
94. Monsieur NSABIMANA Jean Claude, Professeur au Lycée de
NYABIHARAGE à GITEGA, assassiné le 29 avril 1996.
95. Mme NUBWAYO Vénérande, Epouse de l’administrateur
communal de Vumbi, Membre RPB à KIRUNDO.
Auteurs du crime : Milices tutsi.
96. Monsieur RURASHITSE Philippe, HUTU, Ambassadeur,
Directeur Général de l’Administration au Ministère des
Relations Extérieures. Auteurs du crime : Milices tutsi.
97. Monsieur Runyagu Vincent Secrétaire provincial de la
Province Cibitoke est assassiné ce 15/05/96, avec sa
sécurité, alors qu’il se rendait à l’enterrement de son
Gouverneur assassiné.
98. Madame KAYIBIGI Angélique, économiste, Directeur
Général-Adjoint de la Banque CAMOFI, assassinée en pleine
journée en présence des gendarmes.
LES OFFICIERS DE L’ARMEE POUR LEUR ESPRIT MODERE OU CONSIDERES
COMME DES TEMOINS GENANTS
99. Major BENGEYE : Assassiné à NYAKABIGA lors de la
purification ethnique de NYAKABIGA en 1994,
100. Lieutenant-Colonel BARAMBURIYE Fidèle,
assassiné à NYANZA-LAC en 1995.

101. Lieutenant-Colonel FYIRITANO François, assassiné à
BUKIRASAZI en avril 1996, parce que opposé aux
massacres systématiques de la population, aux pillages et
destructions des biens.
102. Lieutenant-Colonel NZEYIMANA Dieudonné, assassiné à
Bujumbura, le 20 avril 1996, officier réputé intègre, opposé à la
politique d’autodéfense civile, et à la purification ethnique de la
ville de Bujumbura.
103. Trois sous-officiers considérés comme des
témoins gênants par les putschistes ont été assassinés à
MPIMBA.
N.B. : Cette liste n’est pas exhaustive.
LES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DU BURUNDI ASSASSINES DANS LA NUIT
DU 11 AU 12/6/1995
104. NDAYISABA Alexis, Sciences, Poly BII
105. RURIMUNKIKO Gordien, Sciences, Poly BII
106. NZOHABONIMANA Stany, Sciences, Chimie II
107. BAVAKURE Joseph, FLSH, Histoire III
108. MANIRAKIZA Pascal, Agronomie, Agronomie III
109. NDIKUMUKIZA Dieudonné, Sciences, Biologie II
110. BIZIMANA Alphonse
111. Athanase, IPA
112. NIYONKURU Léonidas, IPA, Biochimie I
113. Léonidas, Sciences, Poly A I
114. Thadée, Sciences, Poly BII
115. Salvator, FSEA, Economie II
116. MPAWENIMANA Venat, PSE, Psychologie
117. GATERETSE Léonce

118. Ferdinand
119. USHINGUYE Fidèle, PSE, Psyc. I
120. NIYONGABO Pascal, FLSH, LLF. I
121. Alphonse, Sciences
122. HAMENYIMANA Serge, Sciences, Agronomie II
123. Athanase, I.T.S, II
124. BACIRAMATE Cyrille, I.T.S, G.C.IV
125. NDAYIHANGAZE Serge, IEPS (ISCAM), G.C.II
126. MACUMI Laurent, Sciences, I

127. NSHIMIRIMANA Gustave, FSEA, Chimie II
128. SIMBAYOBEWE Pascal (DROIT I), ECORU III
129. Hector, FLSH, II
130. NIYONZIMA Floride, FLSH, LLA II
Cette liste n’est pas exhaustive. Les étudiants rescapés affirment que le nombre est plus élevé.
LES RELIGIEUX ET PRETRES : ASSASSINES POUR LEURS
APPARTENANCES ETHNIQUES OU ACCUSES D’ETRE PROCHES DE LA CAUSE
DEMOCRATIQUE
131. Monsieur l’Abbé BIVUGIRE Anastase, Curé de la
Paroisse CIBITOKE, fusillé à MPANDA par les miliciens
Tutsi.
132. Monsieur l’Abbé SINANKWA Michel, Directeur du Bureau
de Développement et de la CARITAS de la paroisse de
Bujumbura. Il a été assassiné par 3 Sans échecs de NGAGARA
le 21/8/1995.
133. Monsieur l’Abbé BITARIHO Maximilien, Curé
de la paroisse MASANGO, assassiné à coup de baïonnette
par les militaires le 15/9/1995
134. Monsieur l’Abbé HAVYARIMANA André,
Curé de la paroisse RWISABI en commune
MUTAHO, assassiné par les militaires en position à l’usine à
café de GERANGABO. Ils étaient accompagnés par les
déplacés de la localité.

135. Monsieur l’Abbé NDUWIMANA Zacharie, Curé de la paroisse
NTEGA, originaire de la commune BUSIGA. Assassiné par les déplacés
de MUKONI en commune de MUYINGA qui étaient de mèche avec les
militaires de la position au même endroit.
136. Monsieur l’Abbé HAKIZIMANA Sylvestre, Curé de la
paroisse RWISABI, assassiné par les militaires positionnés à
l’usine à café de GERANGABO. Ces derniers l’ont croisé
dans la route BURASIRA-MUTAHO en repli d’une attaque
qu’ils venaient de mener dans la commune GIHOGAZI.
137. Monsieur l’Abbé Cyrille NDABEMEYE, hutu, tué par
les militaires par manque de Monseigneur
NDUHIRUBUSA.
138. Monsieur l’Abbé NTUKAMAZINA François, hutu, tué par
les militaires, à l’Eglise même de Giheta, en présence de la
population.
139. Monsieur l’Abbé, Firmin NYEDETSE, hutu,
tué dans sa paroisse par les lycéens miliciens tutsi de
Rusengo, parce qu’il aurait hébergé des hutu.
140. Monsieur l’Abbé Dieudonné NIYOYANDEMYE, hutu, tué
par les déplacés et les miliciens tutsi, en présence des militaires,
alors qu’il conduisait des malades à Bujumbura toute ethnies
confondues.
141. Père Jacques NTAWITALIZO, salésien, tué par les
miliciens tutsi parce que hutu rwandais, accusé d’être
« Interahamwe ». Assassiné à Bujumbura.
142. Père ALDO MALCHIOR
143. Père OTTORINO MAULE
144. CATINO GUBERT
Ces trois derniers, Pères Xavériens, ont été assassinés par les militaires à
Buyengero, parce qu’ils étaient accusés d’être proches de la population hutu.
145. Monsieur l’Abbé Guide RURANGIRWA, tutsi, du
Diocèse de Bururi, tué dans une embuscade tendue
par des bandes armées.
146. Frère Athanase GAHUNGU, BENEYOZEFU, hutu, assassiné
par les militaires à Giheta.
147. Frère Basile SAMOYA, BENE PAUL, tutsi
148. Frère Hélmenegilde MANIRAKIZA, BENE
PAUL, tutsi
149. Frère André NTAKIBIRYA, BENE YOZEFU, tutsi
Ces trois derniers ont été tués par la population de MUNANIRA les accusant d’avoir soutenu
les putschistes en octobre 93.
150. Sœur Libérate NTIRANDEKURA, BENETEREZA, hutu
151. Sœur Odile GATOTO, BENETEREZA, hutu
152. Novice Godeberthe CISHAHAYO, hutu
Ces trois dernières ont été tuées par les militaires à RUYIGI.
N.B, Une dizaine de prêtres hutu ont été contraints à s’exiler, suite à des attentats par les
miliciens tutsi et les éléments de l’armée. D’autres prêtres et religieux hutu sont plus ciblés
que les autres. C’est le cas de :
Monseigneur NTAMWANA Simon, Evêque de Bujumbura
Monseigneur NTERERE, Evêque de Muyinga
Monseigneur NDUHIRUBUSA, Evêque de Ruyigi
Vicaire NIZIGIYIMNA Jean Gédéon, de Mugera
et d’autres.
Cette liste n’est pas exhaustive. En effet, nous n’avons pas pu disposer des listes des tués au
niveau des Eglises protestantes, musulmanes et autres.

D’AUTRES ATTENTATS ONT ECHOUE
1. Honorable NDIHOKUBWAYO Norbert, (Hutu), élu dans la
circonscription de la province de GITEGA. Il a été touché par 5 balles
des Sans échecs de BWIZA. Il a échappé à la mort de justesse après
plusieurs opérations chirurgicales.
2. Honorable KIBASAHA Claudette, (Hutu) élue dans la circonscription de
la province de KIRUNDO et Administrateur Délégué à la S.B.F. Elle a
échappé miraculeusement à des coups de pistolet d’un milicien Tutsi de
BWIZA.
3. Honorable NTAKIRUTIMANA Joseph, (Tutsi) élu dans la
circonscription de la province de NGOZI et Ex-Gouverneur de NGOZI.
Il a été grièvement blessé par les coups de machette des déplacés Tutsi
de et à KIREMBA en province NGOZI.
4. Honorable NSABUWANKA Stanislas, élu dans la circonscription de la
province de NGOZI. Il a échappé au coup de pistolet d’un milicien Tutsi.
5. Honorable BAMVUGINYUMVIRA Frédéric, (Hutu) élu dans la
circonscription de KIRUNDO et Président du Groupe Parlementaire
FRODEBU. Il a été atteint par deux balles et a pu guérir grâce au
traitement médical.
6. Honorable NKINAHAMIRA Déo, élu dans la circonscription de
MURAMVYA. Il a été attaqué à son domicile.
7. Honorable SIBOMANA Adrien, élu dans la circonscription de
MURAMVYA et démocrate modéré du Groupe Parlementaire
UPRONA, ancien Premier Ministre sous BUYOYA. Il a déjà
surmonté plusieurs attentats.
Ces 10 Honorables députés ont été attentés et /ou emprisonnés arbitrairement et ont eu la vie
sauve par pur hasard.
8. NAHINDAVYI NDANGA Alphonse : Attentat d’assassinat par des coups
de feu à son domicile. Il a pris refuge à KIREKURA le 3/7/1995.
9. NDORICIMPA Rogatien

10. NDUWAYO Gervais
11. NTIBAYAZI Léonidas. Il a été hospitalisé après être atteint par les
balles des militaires.
12. KIRARA Anaclet
13. COYIREMEYE Saturnin : attentat longtemps planifié par
des natifs Tutsi de KARUZI. L’équipe d’exécution de ce
plan est dirigée par le sans-échec NCORO et par un militaire de l’USI
originaire de KARUZI.
14. BARUSASIYEKO Pierre
15. NDEZAKO Jackson
16. SIRAHENDA Paul : il a été emprisonné au BER le
6/12/1995 alors qu’il se rendait à GATUMBA pour y loger
puisque MUTANGA-NORD était entrain d’être attaqué. Il vient d’échapper
miraculeusement à une embuscade lui tendue par les gendarmes de
Makamba, lorsqu’il se rendait à son domicile à Makamba ; Son chauffeur et
sa garde ont été blessés.
17. BUCUMI Cassien : il a été enlevé à 4 heures du matin et emmené à la
prison de MPIMBA pour y passer 3 jours. Il était avec le Ministre de
la Justice dans la campagne de sensibilisation au retour à la paix en
province de RUTANA.
18. Monsieur BURIGUSA Amatus, Directeur Général de l’Hôtel Méridien
Source du Nil. Blessé grièvement au thorax.
19. Monsieur BIGIRIMANA Balthazar, Directeur Général du COGERCO
et Président du Parti R.P.B.
20. Monsieur HEZUMURYANGO Patrick, Cadre de la B.R.B. Il
a échappé de justesse au coup de pistolet d’un militaire déguisé.

21. Monsieur SINGOYE Sylvestre, Cadre de la BANCOBU ; Il a été attenté à
coups de pistolet le 9/8/1995 et a échappé à la mort après des opérations
chirurgicales.
22. Monsieur NIBIGIRA Rémy, Ingénieur Agronome, Directeur Général du
Projet MUMIRWA et Ex-Directeur Général de l’OTB. Il a échappé de
justesse au coup de pistolet d’un militaire déguisé le 18/8/1995.
23. Monseigneur NTAMWANA Simon, Evêque du diocèse de
Bujumbura. Il a été attenté par un militaire déguisé à l’Evêché.
24. Monseigneur NTERERE Jean Berchmans, Evêque du
diocèse de Muyinga. Il a échappé miraculeusement à des tirs mortels nourris
de fusil dans l’Eglise au cours d’une messe le 18/8/1995.
25. Monsieur l’Abbé NCAMUBINIGE Dieudonné, Recteur du Petit
Séminaire de KANYOSHA, attenté par les militaires déguisés.
26. Monsieur l’Abbé RUBERINYANGE Anatole du Petit Séminaire de
KANYOSHA, attenté par les militaires déguisés.
27. Monsieur l’Abbé NDABISERUYE Alphonse, du Petit
Séminaire de KANYOSHA, attenté par les militaires déguisés.
28. Monsieur l’Abbé NTIBANDETSE Salvator du Petit
Séminaire de KANYOSHA, attenté par les militaires déguisés.
29. Monsieur l’Abbé NTIHABOSE Victor du Grand Séminaire de
Bujumbura.
30. Abbé Jean Gédéon, Vicaire diocésain de Mugera, vient d’échapper
miraculeusement à une embuscade lui tendue par les militaires de la
position de Ruvyironza ; Trois de ses compagnons ont été assassinés.

31. Monsieur KAVAKURE Laurent, Ex-Directeur du Lycée de BURENGO.
32. Monsieur BANSUBIYEKO Mamès, Chef de Cabinet Civil du Président de
la République.
33. Monsieur MFATIYE Sévérin, Ministre du Développement
Communal, attenté le 5/8/1995.
34. Monsieur MOHAMED Emile, Documentaliste attenté à
GITEGA par les militaires.
35. Docteur BARAMPAMA Athanase, Médecin Conseil à la Mutuelle de la
Fonction Publique.
36. Monsieur NIMPAGARITSE Innocent, Ministre
démissionnaire du Transport, Poste et Télécommunications, attenté par les
militaires déguisés.
37. Monsieur HASABUMUTIMA Joseph, Documentaliste, attenté à
Bujumbura par les militaires du quartier Asiatique.
38. Monsieur Amimu KAFANI : Ex-Documentaliste de
RUYIGI.
39. Monsieur NDIKURIYO Rénovat, Représentant Provincial du
FRODEBU à CIBITOKE, attenté à coup de grenade.
40. Honorable KIBASHA Claudette, attentée pour la deuxième
fois et blessée grièvement à la tête par balle, le 26 avril 1996.
41. Monsieur GAHUNGU Sylvestre, Administrateur Communal de
KIRUNDO, attenté par un ex-militaire du nom de MUSATIRIZZI.

De nombreuses personnes assassinées n’ont pas été répertoriées par le FRODEBU. Je pense
ici à :
– Père Giovanni MASRONI, prêtre italien, curé de la paroisse de Gatsinda
-Monsieur HARINGANJI Déodat, alias Monard, ancien directeur du Lycée Mwaro, assassiné
lors des massacres de l’armée sur les habitants de Kamenge en 1994.
-Félicité, épouse d’Omer, tuée également à Kamenge
-Maurice Nibogora et Théophile Ntakirutimana, deux frères. Maurice avait vécu de
nombreuses années au Zaïre où il s’était réfugié après le génocide de 1972 contre les Hutu. Il
était rentré plein d’espoir après l’accession de Melchior Ndadaye au pouvoir. Quant à
Théophile, il travaillait depuis de nombreuses années au Lycée de Muramvya et habitait non
loin de cet établissement scolaire. Il a été sauvagement tué un soir non loin de cette école.
D’autres rescapés d’attentats :
-Joseph Ntamahungiro, directeur de la RTNB a échappé à une embuscade tendue au quartier
Nyakabiga par ses salariés de la Télévision nationale. Il a réchappé avec des blessures et a dû
s’exiler.
-Alain Aimé Nyamitwe, rescapé des massacres de l’Université en juin 1995.
A travers une lettre de fin 1995 au Premier ministre, M. Alexis Nzohabonimana, représentant
du comité des étudiants rescapés du massacre du 11 et 12 juin 1995, dénonce « qu’un véritable
massacre d’étudiants Hutu vient d’être orchestré dans les enceintes de l’université sous l’œil
complice des forces de l’ordre et au su des autorités rectorales. »… « Le bilan est lourd : 98
corps de victimes ont en effet été découverts :
9 corps ramassés au sein du campus Mutanga,
3 corps gisaient aux alentours du quartier Nyakabiga au lendemain de la tragédie,
15 corps flottaient sur la rivière Rusizi dans les jours qui ont suivi l’horrible scénario,
4 victimes assassinées au campus Kamenge et 2 autres au campus Mutanga alors qu’ils
retournaient au campus pour récupérer leurs effets,
15 corps découverts sur les bords de la rivière Ntahangwa où s’est produit le sinistre,
52 corps gisaient jusqu’au 21 juin dans une fosse commune du quartier Nyakabiga,
En outre une centaine d’étudiants Hutu sont également portés disparus…(…) »BURUNDI GÉNOCIDE

Je porte à la connaissance du grand public, ici, un document, loin d’être EXHAUSTIF ,

Sur le recensement des intellectuels Hutu tués depuis octobre 1993, rendu
public le 15 mai 1996.

Il est intitulé : « Génocide en cours au Burundi. Cas des intellectuels Hutu ».

La liste des victimes commence par les deux présidents de la République du Burundi, successivement
assassinés en l’espace de moins de six mois, à savoir Melchior Ndadaye le 21 octobre 1993 et Cyprien
Ntaryamira17 le 6 avril 1994 (…)
:
Deux valeureux présidents burundais trahis et tués parce que démocrates convaincus.
« Génocide en cours au Burundi. Cas des intellectuels Hutu »

1. NDADAYE Melchior, Premier Président de la République
démocratiquement élu de l’histoire du Burundi, Président fondateur
du FRODEBU, HUTU, atrocement exécuté par l’armée dans un
camp militaire, le 21 octobre 1993.
2. NTARYAMIRA Cyprien, successeur du Président NDADAYE Melchior,
Membre Fondateur, et Membre du Bureau politique du Parti SAHWANYA
FRODEBU, HUTU, abattu dans un avion au-dessus de KIGALI (responsabilité de
l’Etat Rwandais) le 6/4/1994.
LES ELUS DU PEUPLE (PARLEMENTAIRES) ASSASSINES
3. Honorable KARIBWAMI Pontien, Représentant du Peuple (Député) élu
dans la circonscription de GITEGA, Président de l’Assemblée
Nationale, HUTU, Secrétaire Général du FRODEBU, exécuté par
l’armée le 21/10/1993
4. Honorable BIMAZUBUTE Gilles, Député élu dans la circonscription de
la Mairie de Bujumbura, Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Tutsi,
Membre Fondateur du Parti SAHWANYA-FRODEBU, exécuté par
l’armée le 21/10/1993.
5. Honorable NDIKUMWAMI Richard, Député, élu en circonscription de
KAYANZA, Administrateur Général de la Documentation et des
Migrations, Hutu, Membre Fondateur, Membre du Bureau politique du
Parti SAHWANYA-FRODEBU, exécuté par l’armée le 21/10/1993
6. Honorable NURWAKERA Joachim. Elu en circonscription de Gitega,
Gouverneur de GITEGA, Hutu, assassiné par les militaires le 21 octobre
1993 chez son collègue.
7. Honorable SENTAMO Englebert : Tutsi élu en circonscription de
KARUZI, Gouverneur de KARUZI, tué le 21 octobre 1993 par les
militaires. Il a été assassiné par les militaires avec ses enfants et le
Gouverneur de GITEGE qui avait pris refuge chez lui.
8. Honorable MPFAYOKURERA Sylvestre, (Hutu) élu dans la
circonscription de NGOZI, fusillé au portail d’entrée à son domicile à
GIHOSHA, le 19/08/1994, par les miliciens Tutus.
9. Honorable MANIRAMBONA Juvénal, (Hutu) élu dans la
circonscription de KAYANZA, assassiné avec sa fillette aînée à coup
de grenades au quartier de BUYENZI par un ancien militaire
surnommé SANKARA. Le parlementaire veniat d’être nommé
Directeur Général de l’I.N.S.S.
10. Honorable NDIKUMANA Innocent, Tutsi, élu dans la circonscription de
KAYANZA, Membre du Comité Directeur du Parti SAHWANYA-
FRODEBU, assassiné après enlèvement la nuit d’un endroit tout près de
son domicile par la milice Tutsi des Sans-échecs.

11. Honorable GAHUNGU Gérard, Hutu, élu en circonscription de
CIBITOKE, Hutu, membre du Comité Directeur du Parti
SAHWANYA-FRODEBU, tué le 20 avril 1996 à NGAGARA par
la milice Tutsi des sans-échecs.
12. Honorable NTAMUTUMBA Bibiane, Hutu, élu en circonscription de
CIBITOKE, assassiné avec les membres de sa famille et les 30
personnes qui avaient pris refuge chez lui, le 2 mai 1996, par les
militaires.
13. Honorable MUBEMBE Emmanuel, élu en circonscription de
BUBANZA, Membre du Comité Directeur du Parti SAHWANYA-
FRODEBU, assassiné par les militaires à BUBANZA.
14. Honorable NTAHOMVUKIYE Evariste, élu en
circonscription de BUBANZA, Gouverneur de BUBANAZA, Hutu,
assassiné par les militaires au cours de l’année 1994 alors qu’il venait
de la campagne de pacification.
15. Honorable SURWAVUBA Malachie, Hutu, élu en circonscription
de KAYANZA, Ex-Gouverneur de KAYANZA, assassiné le 9/8/95
devant le bâtiment abritant le Ministère de l’Agriculture et de
l’Elevage par le milicien Tutsi surnommé SANKARA.
16. Dr. SINDAYIHEBURA Innocent, HUTU, Parlementaire Suppléant de la
Circonscription de KAYANAZA, Médecin.
17. Honorable CIZA Bernard, Hutu, élu en circonscription
de Bujumbura rural, Membre du Bureau politique du Parti
SAHWANYA-FRODEBU.
LES MINISTRES ASSASSINES :
18. Docteur Ingénieur KABUSHEMEYE Ernest, Hutu, Président du Parti
RPB, Ministre de l’Energie et des Mines, originaire de Kirundo, Hutu,
fusillé au Centre-ville de Bujumbura avec la complicité des militaires et
les milices Tutsi, le 11/03/1995.
19. Monsieur NDAYIKEZA Juvénal, Hutu, Membre fondateur et du
Bureau politique du Parti SAHWANYA-FRODEBU, Ministre de
l’Administration du Territoire et du Développement Communal,
originaire de BURURI, Hutu, atrocement exécuté par l’armée dans
un camp militaire, le 21 octobre 93
20. Monsieur CIZA Bernard, Vice-Premier Ministre, originaire de
BURURI, Hutu abattu dans un avion au-dessus de KIGALI
(responsabilité de l’Etat Rwandais) le 6/4/1994.
21. Monsieur SIMBIZI Cyriaque, Tutsi, membre du Comité Directeur
National, Ministre de l’Information, originaire de CANKUZO, Tutsi,
abattu dans un avion au-dessus de KIGALI (responsabilité de l’Etat
Rwandais) le 6/4/1994.
LES GOUVERNEURS DE PROVINCE ET CONSEILLERS DE GOUVERNEURS
ASSASSINES
22. Monsieur BIZIMANA Déo, Gouverneur de KIRUNDO, assassiné au mois
de novembre 1993 par les milices Tutsi (un ex-militaire nommé
MUSAGIRIZI) en présence des Forces de l’ordre.
23. Monsieur NZOBONIMPA Bède, Gouverneur de NGOZI, assassiné par
un gendarme dans le quartier KIGWATI chez Monsieur Martin.
24. Monsieur MVUTSE Sylvestre, Gouverneur de CIBITOKE, abattu à
BUGANDA par les militaires, le 13.05.1996.
25. Monsieur SENTAMO Englebert, Tutsi élu dans la
circonscription de KARUZI, Gouverneur de KARUZI, assassiné par
les militaires.
26. Monsieur SURWAVUBA Malachie, Gouverneur de la
Province KAYANZA, élu dans la circonscription de KAYANZA.
27. NURWAKERA Joachim, Gouverneur de la Province de
GITEGA, élu du peuple à GITEGA.
28. Monsieur NKURIKIYE Léonard, Ex-conseiller du Gouverneur de
KAYANZA, assassiné au LACA, Ministère de l’Energie et de
Mines.
29. Monsieur NDIKUMANA Cassien, Ex-conseiller du Gouverneur de
RUTANA, tué par les militaires en opération à MUTANGA-
NORD le 6/12/1995.
30. Monsieur NTIBARUTAYE Fidèle, Conseiller du Gouverneur 
de NGOZI, tué le 13/8/1995 à coup de pistolet à BUSIGA par deux militaires de
NGOZI qui l’avaient filé sur une moto.
31. Monsieur NDAYISABA Athanase, Conseiller de Gouverneur de
KAYANZA, tué la nuit par son chauffeur prénommé Paul.
32. Monsieur BIHWAYAGA Stanislas, Conseiller de
Gouverneur de RUYIGI, tué par une grenade lancée dans un
véhicule de la Documentation Nationale par la milice Tutsi locale.
33. Monsieur NTIBWAMEZE Emmanuel, Conseiller de Gouverneur de
RUYIGI, tué par une grenade lancée dans le véhicule de la
Documentation Nationale par la milice de RUYIGI.
34. Monsieur RUSINE Augustin, Conseiller du Gouverneur à BURURI,
blessé gravement par deux balles, le 25 avril 1996.
LES ADMINISTRATEURS COMMUNAUX
35. Monsieur NKEBABAHIZI Benoît, Administrateur Communal de
NYABIKERE assassiné par les militaires.
36. Monsieur NDABINENGESERE Clément, Administrateur Communal
de BAMBARANGWE, assassiné par le même MUSATIRIZI de
connivence avec les gendarmes positionnés au Lycée de MUKENKE.
37. Monsieur NDUWIMANA Jean-Marie, Administrateur de la Commune
GASHIKANWA, assassiné par les militaires et les miliciens Tutsi de la
localité.
38. Monsieur RWASA Gervais, Administrateur de la Commune VUMBI,
tué par un gendarme de sa garde.
39. Monsieur NYANDWI Léonidas, Ex-Adminstrateur de la Commune
RUGAZI, tué au camp militaire D.C.A. de KAMENGE.

40. Monsieur BIZIMANA Constantin, Administrateur de la Commune de KIREMBA, tué
par les gendarmes y positionnés qui ont précipité le cadavre dans des latrines.
41. Monsieur NTAGASHIZE Claude, Administrateur de la
Commune MURWI, assassiné par les militaires le 18/5/1995.
42. Monsieur HATUNGIMANA Liboire,
Administrateur de la Commune MURUTA en
Province de KAYANZA, assassiné le
16/01/1996 par les militaires de KAYANZA.
43. Monsieur NDIKUMANA François, l’Administrateur de la Commune
NYABIHANGA, assassiné le 26 avril 1996 à NYABIHANGA même.
44. Monsieur RUNAMBI Herménégilde, Administrateur de la Commune
MUTAHO, assassiné le ( ? )
45. Monsieur NKURIKIYE Gilbert : assassiné le 31/01/1996 à RUTOVU par
les élèves du Lycée RUTOVU avec la complicité des militaires stationnés
à RUTOVU.
46. Monsieur NTAHOMVUKIYE Antoine : assassiné le 1/8/1995 à
RUTOVU par les élèves du Lycée RUTOVU avec la complicité des
militaires stationnés à RUTOVU
47. Monsieur MUYANDA Serge : Assassiné à MUBIMBI en mai 1995
48. Monsieur BARANDAGIYE Audifax : Assassiné à KANYOSHA en
mars 1995
49. Monsieur NTIHARIRIZWA Aaron AGAPIT : Tué le 26/02/1996 à
GIHOGAZI
50. Monsieur NTIRABAMPA François : Tué le 22/10/1993 à BUHIGA

51. Monsieur NZORUBARA Séverin : Administrateur de la Commune
MURUTA en Province KAYANZA, Hutu assassiné en mars 94 à
MURUTA.
52. Monsieur Denis BEGENYEZA, tué au marché de GITEGA, par un
milicien Tutsi du nom de Ininahazwe Jean Bosco.
LES AUTRES HAUTS CADRES ASSASSINES
53. Madame NSHIMIRIMANA Eusébie, Hutu, épouse de
NTIBANTUNGANYA Sylvestre, Ministre des Relations Extérieures et
de la Coopération, Chef de service
54. Madame KATABASHINGA Sylvana épouse de BARUMPOZAKO
Cyprien, Hutu, Chef comptable UTEMA
55. Monsieur BANDYATUYAGA Alexis, enlevé par les militaires lors
d’une opération militaire menée contre la population de GASENYI.
56. Monsieur SIMBIZI Pamphile, journaliste assassiné par les militaires
qui l’ont conduit dans le camp D.C.A de KAMENGE.
57. Monsieur KATIHABWA Abel, journaliste de la télévision, tué à coup de
grenades lancées dans un bus allant à BUTERERE.
58. Monsieur NIBIZI Hilaire, Directeur du Lycée de MUSEMA, assassiné par
le Lieutenant KIGANAHE et les autres militaires en position à
BURANIRO qui s’étaient déplacés pour le traquer aux alentours de
l’école.
59. Monsieur SEMBWA Louis, Directeur du Lycée de KAYANZA,
assassiné par les élèves dans le bureau de la Direction de l’école.
60. Monsieur MINANI Pacifique, Directeur des Ecoles Primaires de
GASHIKANWA, assassiné par la Police de Sécurité
Publique commandée par SENTORE.
61. Monsieur NDABARUSHIMANA Damas, Directeur
d’internat au Collège de BUYE, assassiné par les élèves de BUYE
en complicité avec les déplacés de BUYE.

62. Monsieur MASUMBUKO Hussein, Directeur des écoles primaires. Il a
été arrêté et conduit au camp MABANDA où il a été tué le 5 décembre
1995 par les militaires.
63. Monsieur BUREGEYA Egide, Directeur d’Internat au
Lycée de RUGARI, assassiné le 21 février 1996 à la cour de
l’école par les élèves au moyen des poignards sous l’œil complice des
militaires.
64. Monsieur NAHIMANA Antoine, Ex-directeur des Ecoles primaires de
BURUHUKIRO, assassiné par les militaires positionnés dans cette
localité.
65. Philippe NDIKUMANA : Directeur du Lycée RUMONGE
assassiné au mois de mai 95.
66. Monsieur NSHIMIRIMANA Ephrem : Assassiné le 23
octobre 1993 à l’E.T.P de GITEGA.
67. Directeur Général de l’Agriculture (Melchior) octobre 93
68. SEBWANZA Hyacinthe Jean : Directeur du
Lycée TORA professeur au Collège RUMEZA
69. Madame MINANI Juliette, cadre de la SOCABU, assassinée
à l’entrée de son domicile à coup de pistolet dans le quartier
MUTANGA Nord.
70. Monsieur NTANYUNGU Emile, Directeur Général au
Ministère de la Planification du Développement et de la
Reconstruction, assassiné à coups de pistolet avec son fils
garde malade, sur le lit d’hôpital au Centre Hospitalo-
Universitaire de KAMENGE.
71. Mr. HATUNGIMANA Alexis, Chef de Cabinet au
Ministère de la Santé Publique, enlevé puis assassiné par les
militaires en position de Gasenyi (Mairie de Bujumbura), le
16/5/1995.

72. Docteur SINDAYIHEBURA Innocent, Inspecteur au
Ministère de la Santé Publique, enlevé et assassiné dans le
camp militaire D.C.A. de KAMENGE le 14/09/1994.
73. Monsieur RUZENZA Stanislas, Docteur en psychologie
et Directeur de la Recherche à l’Université du Burundi, a
été assassiné à coups de pistolet dans son bureau le
21/06/1995.
74. Monsieur BARUTWANAYO Ladislas, ancien Ministre
des Travaux Publics, Cadre à la Régie des Services
Aéronautique. Il a été fusillé à son domicile.
75. Monsieur BARANSAMBIJE Damien, Cadre à la Banque
de la République du Burundi BRB, assassiné à proximité
de cette Banque Centrale le 18/81995.
76. Monsieur BASHINGWA Pierre, entrepreneur privé,
originaire de KARUSI, assassiné le 18/9/1995 à KARUSI
même par les militaires lors de son incarcération.
77. Monsieur KAZOHIRWA Isidore, travaillait à la
Présidence de la République. Il a été assassiné à
MAKAMBA par les gendarmes.
78. Monsieur KANZINYA Philippe, Directeur Commercial à
l’ONATEL, assassiné à coup de fusil en allant à son
bureau après le hissement des couleurs nationales.
79. Monsieur KATIHABWA Nestor, Economiste chercheur à
l’Université du Burundi, 3ème cycle en Informatique. Il a
été tué après enlèvement par les gendarmes en
intervention dans le quartier MUTANGA NORD, le
6/12/1995.
80. Monsieur NDIKUMANA Elie, Ingénieur civil, cadre à la
Direction Générale des Routes. Il a été assassiné le
6/12/1995 après enlèvement par les gendarmes en opération
à MUTANGA NORD.

81. Docteur NZIKOBANYANKA Gaspard, enlevé puis tué le
6/12/1995 par les gendarmes en intervention à MUTANGA
NORD.
82. Monsieur SIBOMANA Bède, ex-chef de Secteur de la Documentation
Nationale à GIHOGAZI, enlevé dans un taxi appartenant à Monsieur SHURI
Moïse et par un milicien du nom de NDAYISHIMIYE Claude qui l’ont conduit à
NYAKABIGA pour le brûler vif.
83. Madame MPITABAKANA Anatolie, Cadre de la Direction
des Douanes, assassinée à BWIZA par les militaires.
84. Monsieur KAVUNDERA Gaspard, Fonctionnaire du Projet
caprin de NGOZI, assassiné à coups de machettes et massues.
Le commanditaire de cet assassinat est Adrien NTAYANDI,
ancien militaire.
85. Monsieur BACAMURWANKO Léon, Conseiller à la
Présidence, assassiné le 20/12/1994 à NGAGARA par les
milices Tutsi du même quartier.
86. Monsieur NIBARUTA Nathan Audace, Procureur de la
République en Mairie de Bujumbura, assassiné tragiquement par
les militaires à KAMENGE alors qu’il rentrait d’une mission à
l’intérieur du pays.
87. Monsieur MPFUBUSA Désiré, Directeur Administratif et
Financier à la S.R.D. IMBO, assassiné avec bien d’autres
intellectuels à GIHANGA le 13/06/1995 par les militaires.
88. Monsieur BATIRI Dominique, Ingénieur Mécanicien, Cadre de la
B.T.C., assassiné le 5/2/1994 par la milice Tutsi lors de
l’opération de purification ethnique à NYAKABIGA.
89. Monsieur Salvator surnommé GANDHI,
Conseiller au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité
Publique, assassiné à BWIZA par la milice Tutsi.
90. Monsieur KAYEHE Michel, Cadre de la
Direction des Douanes, assassiné lors de l’opération purification
ethnique de NYAKABIGA.

91. Monsieur NGENDAKUMANA Léopold, Directeur de la
DPAE Gitega, tué le 15 avril 1996 à GITEGA.
92. Monsieur MISIGARO Henri (alias Ministre), grand commerçant
de GITEGA, assassiné près d’une position militaire à
NYABIKERE.
93. Monsieur HAKIZIMANA Léonard, cadre hutu,
vérificateur principal des impôts, assassiné le 26 avril
1996 à Bujumbura, Place de l’Indépendance, en présence
des gendarmes. Auteurs du crime : Milices tutsi.
94. Monsieur NSABIMANA Jean Claude, Professeur au Lycée de
NYABIHARAGE à GITEGA, assassiné le 29 avril 1996.
95. Mme NUBWAYO Vénérande, Epouse de l’administrateur
communal de Vumbi, Membre RPB à KIRUNDO.
Auteurs du crime : Milices tutsi.
96. Monsieur RURASHITSE Philippe, HUTU, Ambassadeur,
Directeur Général de l’Administration au Ministère des
Relations Extérieures. Auteurs du crime : Milices tutsi.
97. Monsieur Runyagu Vincent Secrétaire provincial de la
Province Cibitoke est assassiné ce 15/05/96, avec sa
sécurité, alors qu’il se rendait à l’enterrement de son
Gouverneur assassiné.
98. Madame KAYIBIGI Angélique, économiste, Directeur
Général-Adjoint de la Banque CAMOFI, assassinée en pleine
journée en présence des gendarmes.
LES OFFICIERS DE L’ARMEE POUR LEUR ESPRIT MODERE OU CONSIDERES
COMME DES TEMOINS GENANTS
99. Major BENGEYE : Assassiné à NYAKABIGA lors de la
purification ethnique de NYAKABIGA en 1994,
100. Lieutenant-Colonel BARAMBURIYE Fidèle,
assassiné à NYANZA-LAC en 1995.

101. Lieutenant-Colonel FYIRITANO François, assassiné à
BUKIRASAZI en avril 1996, parce que opposé aux
massacres systématiques de la population, aux pillages et
destructions des biens.
102. Lieutenant-Colonel NZEYIMANA Dieudonné, assassiné à
Bujumbura, le 20 avril 1996, officier réputé intègre, opposé à la
politique d’autodéfense civile, et à la purification ethnique de la
ville de Bujumbura.
103. Trois sous-officiers considérés comme des
témoins gênants par les putschistes ont été assassinés à
MPIMBA.
N.B. : Cette liste n’est pas exhaustive.
LES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE DU BURUNDI ASSASSINES DANS LA NUIT
DU 11 AU 12/6/1995
104. NDAYISABA Alexis, Sciences, Poly BII
105. RURIMUNKIKO Gordien, Sciences, Poly BII
106. NZOHABONIMANA Stany, Sciences, Chimie II
107. BAVAKURE Joseph, FLSH, Histoire III
108. MANIRAKIZA Pascal, Agronomie, Agronomie III
109. NDIKUMUKIZA Dieudonné, Sciences, Biologie II
110. BIZIMANA Alphonse
111. Athanase, IPA
112. NIYONKURU Léonidas, IPA, Biochimie I
113. Léonidas, Sciences, Poly A I
114. Thadée, Sciences, Poly BII
115. Salvator, FSEA, Economie II
116. MPAWENIMANA Venat, PSE, Psychologie
117. GATERETSE Léonce

118. Ferdinand
119. USHINGUYE Fidèle, PSE, Psyc. I
120. NIYONGABO Pascal, FLSH, LLF. I
121. Alphonse, Sciences
122. HAMENYIMANA Serge, Sciences, Agronomie II
123. Athanase, I.T.S, II
124. BACIRAMATE Cyrille, I.T.S, G.C.IV
125. NDAYIHANGAZE Serge, IEPS (ISCAM), G.C.II
126. MACUMI Laurent, Sciences, I

127. NSHIMIRIMANA Gustave, FSEA, Chimie II
128. SIMBAYOBEWE Pascal (DROIT I), ECORU III
129. Hector, FLSH, II
130. NIYONZIMA Floride, FLSH, LLA II
Cette liste n’est pas exhaustive. Les étudiants rescapés affirment que le nombre est plus élevé.
LES RELIGIEUX ET PRETRES : ASSASSINES POUR LEURS
APPARTENANCES ETHNIQUES OU ACCUSES D’ETRE PROCHES DE LA CAUSE
DEMOCRATIQUE
131. Monsieur l’Abbé BIVUGIRE Anastase, Curé de la
Paroisse CIBITOKE, fusillé à MPANDA par les miliciens
Tutsi.
132. Monsieur l’Abbé SINANKWA Michel, Directeur du Bureau
de Développement et de la CARITAS de la paroisse de
Bujumbura. Il a été assassiné par 3 Sans échecs de NGAGARA
le 21/8/1995.
133. Monsieur l’Abbé BITARIHO Maximilien, Curé
de la paroisse MASANGO, assassiné à coup de baïonnette
par les militaires le 15/9/1995
134. Monsieur l’Abbé HAVYARIMANA André,
Curé de la paroisse RWISABI en commune
MUTAHO, assassiné par les militaires en position à l’usine à
café de GERANGABO. Ils étaient accompagnés par les
déplacés de la localité.

135. Monsieur l’Abbé NDUWIMANA Zacharie, Curé de la paroisse
NTEGA, originaire de la commune BUSIGA. Assassiné par les déplacés
de MUKONI en commune de MUYINGA qui étaient de mèche avec les
militaires de la position au même endroit.
136. Monsieur l’Abbé HAKIZIMANA Sylvestre, Curé de la
paroisse RWISABI, assassiné par les militaires positionnés à
l’usine à café de GERANGABO. Ces derniers l’ont croisé
dans la route BURASIRA-MUTAHO en repli d’une attaque
qu’ils venaient de mener dans la commune GIHOGAZI.
137. Monsieur l’Abbé Cyrille NDABEMEYE, hutu, tué par
les militaires par manque de Monseigneur
NDUHIRUBUSA.
138. Monsieur l’Abbé NTUKAMAZINA François, hutu, tué par
les militaires, à l’Eglise même de Giheta, en présence de la
population.
139. Monsieur l’Abbé, Firmin NYEDETSE, hutu,
tué dans sa paroisse par les lycéens miliciens tutsi de
Rusengo, parce qu’il aurait hébergé des hutu.
140. Monsieur l’Abbé Dieudonné NIYOYANDEMYE, hutu, tué
par les déplacés et les miliciens tutsi, en présence des militaires,
alors qu’il conduisait des malades à Bujumbura toute ethnies
confondues.
141. Père Jacques NTAWITALIZO, salésien, tué par les
miliciens tutsi parce que hutu rwandais, accusé d’être
« Interahamwe ». Assassiné à Bujumbura.
142. Père ALDO MALCHIOR
143. Père OTTORINO MAULE
144. CATINO GUBERT
Ces trois derniers, Pères Xavériens, ont été assassinés par les militaires à
Buyengero, parce qu’ils étaient accusés d’être proches de la population hutu.
145. Monsieur l’Abbé Guide RURANGIRWA, tutsi, du
Diocèse de Bururi, tué dans une embuscade tendue
par des bandes armées.
146. Frère Athanase GAHUNGU, BENEYOZEFU, hutu, assassiné
par les militaires à Giheta.
147. Frère Basile SAMOYA, BENE PAUL, tutsi
148. Frère Hélmenegilde MANIRAKIZA, BENE
PAUL, tutsi
149. Frère André NTAKIBIRYA, BENE YOZEFU, tutsi
Ces trois derniers ont été tués par la population à  MUNANIRA .
#Buyoya #genocideBURUNDI GÉNOCIDE

Je porte à la connaissance du grand public, ici, un document, loin d’être EXHAUSTIF ,

Sur le recensement des intellectuels Hutu tués depuis octobre 1993, rendu
public le 15 mai 1996.

Il est intitulé : « Génocide en cours au Burundi. Cas des intellectuels Hutu ».

La liste des victimes commence par les deux présidents de la République du Burundi, successivement
assassinés en l’espace de moins de six mois, à savoir Melchior Ndadaye le 21 octobre 1993 et Cyprien
Ntaryamira17 le 6 avril 1994 (…)
:
Deux valeureux présidents burundais trahis et tués parce que démocrates convaincus.
« Génocide en cours au Burundi. Cas des intellectuels Hutu »

1. NDADAYE Melchior, Premier Président de la République
démocratiquement élu de l’histoire du Burundi, Président fondateur
du FRODEBU, HUTU, atrocement exécuté par l’armée dans un
camp militaire, le 21 octobre 1993.
2. NTARYAMIRA Cyprien, successeur du Président NDADAYE Melchior,
Membre Fondateur, et Membre du Bureau politique du Parti SAHWANYA
FRODEBU, HUTU, abattu dans un avion au-dessus de KIGALI (responsabilité de
l’Etat Rwandais) le 6/4/1994.
LES ELUS DU PEUPLE (PARLEMENTAIRES) ASSASSINES
3. Honorable KARIBWAMI Pontien, Représentant du Peuple (Député) élu
dans la circonscription de GITEGA, Président de l’Assemblée
Nationale, HUTU, Secrétaire Général du FRODEBU, exécuté par
l’armée le 21/10/1993
4. Honorable BIMAZUBUTE Gilles, Député élu dans la circonscription de
la Mairie de Bujumbura, Vice-Président de l’Assemblée Nationale, Tutsi,
Membre Fondateur du Parti SAHWANYA-FRODEBU, exécuté par
l’armée le 21/10/1993.
5. Honorable NDIKUMWAMI Richard, Député, élu en circonscription de
KAYANZA, Administrateur Général de la Documentation et des
Migrations, Hutu, Membre Fondateur, Membre du Bureau politique du
Parti SAHWANYA-FRODEBU, exécuté par l’armée le 21/10/1993
6. Honorable NURWAKERA Joachim. Elu en circonscription de Gitega,
Gouverneur de GITEGA, Hutu, assassiné par les militaires le 21 octobre
1993 chez son collègue.
7. Honorable SENTAMO Englebert : Tutsi élu en circonscription de
KARUZI, Gouverneur de KARUZI, tué le 21 octobre 1993 par les
militaires. Il a été assassiné par les militaires avec ses enfants et le
Gouverneur de GITEGE qui avait pris refuge chez lui.
8. Honorable MPFAYOKURERA Sylvestre, (Hutu) élu dans la
circonscription de NGOZI, fusillé au portail d’entrée à son domicile à
GIHOSHA, le 19/08/1994, par les miliciens Tutus.
9. Honorable MANIRAMBONA Juvénal, (Hutu) élu dans la
circonscription de KAYANZA, assassiné avec sa fillette aînée à coup
de grenades au quartier de BUYENZI par un ancien militaire
surnommé SANKARA. Le parlementaire veniat d’être nommé
Directeur Général de l’I.N.S.S.
10. Honorable NDIKUMANA Innocent, Tutsi, élu dans la circonscription de
KAYANZA, Membre du Comité Directeur du Parti SAHWANYA-
FRODEBU, assassiné après enlèvement la nuit d’un endroit tout près de
son domicile par la milice Tutsi des Sans-échecs.

11. Honorable GAHUNGU Gérard, Hutu, élu en circonscription de
CIBITOKE, Hutu, membre du Comité Directeur du Parti
SAHWANYA-FRODEBU, tué le 20 avril 1996 à NGAGARA par
la milice Tutsi des sans-échecs.
12. Honorable NTAMUTUMBA Bibiane, Hutu, élu en circonscription de
CIBITOKE, assassiné avec les membres de sa famille et les 30
personnes qui avaient pris refuge chez lui, le 2 mai 1996, par les
militaires.
13. Honorable MUBEMBE Emmanuel, élu en circonscription de
BUBANZA, Membre du Comité Directeur du Parti SAHWANYA-
FRODEBU, assassiné par les militaires à BUBANZA.
14. Honorable NTAHOMVUKIYE Evariste, élu en
circonscription de BUBANZA, Gouverneur de BUBANAZA, Hutu,
assassiné par les militaires au cours de l’année 1994 alors qu’il venait
de la campagne de pacification.
15. Honorable SURWAVUBA Malachie, Hutu, élu en circonscription
de KAYANZA, Ex-Gouverneur de KAYANZA, assassiné le 9/8/95
devant le bâtiment abritant le Ministère de l’Agriculture et de
l’Elevage par le milicien Tutsi surnommé SANKARA.
16. Dr. SINDAYIHEBURA Innocent, HUTU, Parlementaire Suppléant de la
Circonscription de KAYANAZA, Médecin.
17. Honorable CIZA Bernard, Hutu, élu en circonscription
de Bujumbura rural, Membre du Bureau politique du Parti
SAHWANYA-FRODEBU.
LES MINISTRES ASSASSINES :
18. Docteur Ingénieur KABUSHEMEYE Ernest, Hutu, Président du Parti
RPB, Ministre de l’Energie et des Mines, originaire de Kirundo, Hutu,
fusillé au Centre-ville de Bujumbura avec la complicité des militaires et
les milices Tutsi, le 11/03/1995.
19. Monsieur NDAYIKEZA Juvénal, Hutu, Membre fondateur et du
Bureau politique du Parti SAHWANYA-FRODEBU, Ministre de
l’Administration du Territoire et du Développement Communal,
originaire de BURURI, Hutu, atrocement exécuté par l’armée dans
un camp militaire, le 21 octobre 93
20. Monsieur CIZA Bernard, Vice-Premier Ministre, originaire de
BURURI, Hutu abattu dans un avion au-dessus de KIGALI
(responsabilité de l’Etat Rwandais) le 6/4/1994.
21. Monsieur SIMBIZI Cyriaque, Tutsi, membre du Comité Directeur
National, Ministre de l’Information, originaire de CANKUZO, Tutsi,
abattu dans un avion au-dessus de KIGALI (responsabilité de l’Etat
Rwandais) le 6/4/1994.
LES GOUVERNEURS DE PROVINCE ET CONSEILLERS DE GOUVERNEURS
ASSASSINES
22. Monsieur BIZIMANA Déo, Gouverneur de KIRUNDO, assassiné au mois
de novembre 1993 par les milices Tutsi (un ex-militaire nommé
MUSAGIRIZI) en présence des Forces de l’ordre.
23. Monsieur NZOBONIMPA Bède, Gouverneur de NGOZI, assassiné par
un gendarme dans le quartier KIGWATI chez Monsieur Martin.
24. Monsieur MVUTSE Sylvestre, Gouverneur de CIBITOKE, abattu à
BUGANDA par les militaires, le 13.05.1996.
25. Monsieur SENTAMO Englebert, Tutsi élu dans la
circonscription de KARUZI, Gouverneur de KARUZI, assassiné par
les militaires.
26. Monsieur SURWAVUBA Malachie, Gouverneur de la
Province KAYANZA, élu dans la circonscription de KAYANZA.
27. NURWAKERA Joachim, Gouverneur de la Province de
GITEGA, élu du peuple à GITEGA.
28. Monsieur NKURIKIYE Léonard, Ex-conseiller du Gouverneur de
KAYANZA, assassiné au LACA, Ministère de l’Energie et de
Mines.
29. Monsieur NDIKUMANA Cassien, Ex-conseiller du Gouverneur de
RUTANA, tué par les militaires en opération à MUTANGA-
NORD le 6/12/1995.
30. Monsieur NTIBARUTAYE Fidèle, Conseiller du Gouverneur 
de NGOZI, tué le 13/8/1995 à coup de pistolet à BUSIGA par deux militaires de
NGOZI qui l’avaient filé sur une moto.
31. Monsieur NDAYISABA Athanase, Conseiller de Gouverneur de
KAYANZA, tué la nuit par son chauffeur prénommé Paul.
32. Monsieur BIHWAYAGA Stanislas, Conseiller de
Gouverneur de RUYIGI, tué par une grenade lancée dans un
véhicule de la Documentation Nationale par la milice Tutsi locale.
33. Monsieur NTIBWAMEZE Emmanuel, Conseiller de Gouverneur de
RUYIGI, tué par une grenade lancée dans le véhicule de la
Documentation Nationale par la milice de RUYIGI.
34. Monsieur RUSINE Augustin, Conseiller du Gouverneur à BURURI,
blessé gravement par deux balles, le 25 avril 1996.
LES ADMINISTRATEURS COMMUNAUX
35. Monsieur NKEBABAHIZI Benoît, Administrateur Communal de
NYABIKERE assassiné par les militaires.
36. Monsieur NDABINENGESERE Clément, Administrateur Communal
de BAMBARANGWE, assassiné par le même MUSATIRIZI de
connivence avec les gendarmes positionnés au Lycée de MUKENKE.
37. Monsieur NDUWIMANA Jean-Marie, Administrateur de la Commune
GASHIKANWA, assassiné par les militaires et les miliciens Tutsi de la
localité.
38. Monsieur RWASA Gervais, Administrateur de la Commune VUMBI,
tué par un gendarme de sa garde.
39. Monsieur NYANDWI Léonidas, Ex-Adminstrateur de la Commune
RUGAZI, tué au camp militaire D.C.A. de KAMENGE.

40. Monsieur BIZIMANA Constantin, Administrateur de la Commune de KIREMBA, tué
par les gendarmes y positionnés qui ont précipité le cadavre dans des latrines.
41. Monsieur NTAGASHIZE Claude, Administrateur de la
Commune MURWI, assassiné par les militaires le 18/5/1995.
42. Monsieur HATUNGIMANA Liboire,
Administrateur de la Commune MURUTA en
Province de KAYANZA, assassiné le
16/01/1996 par les militaires de KAYANZA.
43. Monsieur NDIKUMANA François, l’Administrateur de la Commune
NYABIHANGA, assassiné le 26 avril 1996 à NYABIHANGA même.
44. Monsieur RUNAMBI Herménégilde, Administrateur de la Commune
MUTAHO, assassiné le ( ? )
45. Monsieur NKURIKIYE Gilbert : assassiné le 31/01/1996 à RUTOVU par
les élèves du Lycée RUTOVU avec la complicité des militaires stationnés
à RUTOVU.
46. Monsieur NTAHOMVUKIYE Antoine : assassiné le 1/8/1995 à
RUTOVU par les élèves du Lycée RUTOVU avec la complicité des
militaires stationnés à RUTOVU
47. Monsieur MUYANDA Serge : Assassiné à MUBIMBI en mai 1995
48. Monsieur BARANDAGIYE Audifax : Assassiné à KANYOSHA en
mars 1995
49. Monsieur NTIHARIRIZWA Aaron AGAPIT : Tué le 26/02/1996 à
GIHOGAZI
50. Monsieur NTIRABAMPA François : Tué le 22/10/1993 à BUHIGA

51. Monsieur NZORUBARA Séverin : Administrateur de la Commune
MURUTA en Province KAYANZA, Hutu assassiné en mars 94 à
MURUTA.
52. Monsieur Denis BEGENYEZA, tué au marché de GITEGA, par un
milicien Tutsi du nom de Ininahazwe Jean Bosco.
LES AUTRES HAUTS CADRES ASSASSINES
53. Madame NSHIMIRIMANA Eusébie, Hutu, épouse de
NTIBANTUNGANYA Sylvestre, Ministre des Relations Extérieures et
de la Coopération, Chef de service
54. Madame KATABASHINGA Sylvana épouse de BARUMPOZAKO
Cyprien, Hutu, Chef comptable UTEMA
55. Monsieur BANDYATUYAGA Alexis, enlevé par les militaires lors
d’une opération militaire menée contre la population de GASENYI.
56. Monsieur SIMBIZI Pamphile, journaliste assassiné par les militaires
qui l’ont conduit dans le camp D.C.A de KAMENGE.
57. Monsieur KATIHABWA Abel, journaliste de la télévision, tué à coup de
grenades lancées dans un bus allant à BUTERERE.
58. Monsieur NIBIZI Hilaire, Directeur du Lycée de MUSEMA, assassiné par
le Lieutenant KIGANAHE et les autres militaires en position à
BURANIRO qui s’étaient déplacés pour le traquer aux alentours de
l’école.
59. Monsieur SEMBWA Louis, Directeur du Lycée de KAYANZA,
assassiné par les élèves dans le bureau de la Direction de l’école.
60. Monsieur MINANI Pacifique, Directeur des Ecoles Primaires de
GASHIKANWA, assassiné par la Police de Sécurité
Publique commandée par SENTORE.
61. Monsieur NDABARUSHIMANA Damas, Directeur
d’internat au Collège de BUYE, assassiné par les élèves de BUYE
en complicité avec les déplacés de BUYE.

62. Monsieur MASUMBUKO Hussein, Directeur des écoles primaires. Il a
été arrêté et conduit au camp MABANDA où il a été tué le 5 décembre
1995 par les militaires.
63. Monsieur BUREGEYA Egide, Directeur d’Internat au
Lycée de RUGARI, assassiné le 21 février 1996 à la cour de
l’école par les élèves au moyen des poignards sous l’œil complice des
militaires.
64. Monsieur NAHIMANA Antoine, Ex-directeur des Ecoles primaires de
BURUHUKIRO, assassiné par les militaires positionnés dans cette
localité.
65. Philippe NDIKUMANA : Directeur du Lycée RUMONGE
assassiné au mois de mai 95.
66. Monsieur NSHIMIRIMANA Ephrem : Assassiné le 23
octobre 1993 à l’E.T.P de GITEGA.
67. Directeur Général de l’Agriculture (Melchior) octobre 93
68. SEBWANZA Hyacinthe Jean : Directeur du
Lycée TORA professeur au Collège RUMEZA
69. Madame MINANI Juliette, cadre de la SOCABU, assassinée
à l’entrée de son domicile à coup de pistolet dans le quartier
MUTANGA Nord.
70. Monsieur NTANYUNGU Emile, Directeur Général au
Ministère de la Planification du Développement et de la
Reconstruction, assassiné à coups de pistolet avec son fils
garde malade, sur le lit d’hôpital au Centre Hospitalo-
Universitaire de KAMENGE.
71. Mr. HATUNGIMANA Alexis, Chef de Cabinet au
Ministère de la Santé Publique, enlevé puis assassiné par les
militaires en position de Gasenyi (Mairie de Bujumbura), le
16/5/1995.

72. Docteur SINDAYIHEBURA Innocent, Inspecteur au
Ministère de la Santé Publique, enlevé et assassiné dans le
camp militaire D.C.A. de KAMENGE le 14/09/1994.
73. Monsieur RUZENZA Stanislas, Docteur en psychologie
et Directeur de la Recherche à l’Université du Burundi, a
été assassiné à coups de pistolet dans son bureau le
21/06/1995.
74. Monsieur BARUTWANAYO Ladislas, ancien Ministre
des Travaux Publics, Cadre à la Régie des Services
Aéronautique. Il a été fusillé à son domicile.
75. Monsieur BARANSAMBIJE Damien, Cadre à la Banque
de la République du Burundi BRB, assassiné à proximité
de cette Banque Centrale le 18/81995.
76. Monsieur BASHINGWA Pierre, entrepreneur privé,
originaire de KARUSI, assassiné le 18/9/1995 à KARUSI
même par les militaires lors de son incarcération.
77. Monsieur KAZOHIRWA Isidore, travaillait à la
Présidence de la République. Il a été assassiné à
MAKAMBA par les gendarmes.
78. Monsieur KANZINYA Philippe, Directeur Commercial à
l’ONATEL, assassiné à coup de fusil en allant à son
bureau après le hissement des couleurs nationales.
79. Monsieur KATIHABWA Nestor, Economiste chercheur à
l’Université du Burundi, 3ème cycle en Informatique. Il a
été tué après enlèvement par les gendarmes en
intervention dans le quartier MUTANGA NORD, le
6/12/1995.
80. Monsieur NDIKUMANA Elie, Ingénieur civil, cadre à la
Direction Générale des Routes. Il a été assassiné le
6/12/1995 après enlèvement par les gendarmes en opération
à MUTANGA NORD.

81. Docteur NZIKOBANYANKA Gaspard, enlevé puis tué le
6/12/1995 par les gendarmes en intervention à MUTANGA
NORD.
82. Monsieur SIBOMANA Bède, ex-chef de Secteur de la Documentation
Nationale à GIHOGAZI, enlevé dans un taxi appartenant à Monsieur SHURI
Moïse et par un milicien du nom de NDAYISHIMIYE Claude qui l’ont conduit à
NYAKABIGA pour le brûler vif.
83. Madame MPITABAKANA Anatolie, Cadre de la Direction
des Douanes, assassinée à BWIZA par les militaires.
84. Monsieur KAVUNDERA Gaspard, Fonctionnaire du Projet
caprin de NGOZI, assassiné à coups de machettes et massues.
Le commanditaire de cet assassinat est Adrien NTAYANDI,
ancien militaire.
85. Monsieur BACAMURWANKO Léon, Conseiller à la
Présidence, assassiné le 20/12/1994 à NGAGARA par les
milices Tutsi du même quartier.
86. Monsieur NIBARUTA Nathan Audace, Procureur de la
République en Mairie de Bujumbura, assassiné tragiquement par
les militaires à KAMENGE alors qu’il rentrait d’une mission à
l’intérieur du pays.
87. Monsieur MPFUBUSA Désiré, Directeur Administratif et
Financier à la S.R.D. IMBO, assassiné avec bien d’autres
intellectuels à GIHANGA le 13/06/1995 par les militaires.
88. Monsieur BATIRI Dominique, Ingénieur Mécanicien, Cadre de la
B.T.C., assassiné le 5/2/1994 par la milice Tutsi lors de
l’opération de purification ethnique à NYAKABIGA.
89. Monsieur Salvator surnommé GANDHI,
Conseiller au Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité
Publique, assassiné à BWIZA par la milice Tutsi.
90. Monsieur KAYEHE Michel, Cadre de la
Direction des Douanes, assassiné lors de l’opération purification
ethnique de NYAKABIGA.

91. Monsieur NGENDAKUMANA Léopold, Directeur de la
DPAE Gitega, tué le 15 avril 1996 à GITEGA.
92. Monsieur MISIGARO Henri (alias Ministre), grand commerçant
de GITEGA, assassiné près d’une position militaire à
NYABIKERE.
93. Monsieur HAKIZIMANA Léonard, cadre hutu,
vérificateur principal des impôts, assassiné le 26 avril
1996 à Bujumbura, Place de l’Indépendnce, en présence
des gendarmes. Auteurs du crime : Milices tutsi.
94. Monsieur NSABIMANA Jean Claude, Professeur au Lycée de
NYABIHARAGE à GITEGA, assassiné le 29 avril 1996.
95. Mme NUBWAYO Vénérande, Epouse de l’admini

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s