Amakuru: Inyeshamba zateye ikirindiro c’abasirikare b’Urwanda.

Ikirindiro c’abasirikare b’Urwanda kuri mu Ruheru mu bumanuko rw’Urwanda caraye gitewe n’inyeshamba. Nkuko amasanamu yarungitswe n’abanyagihugu avyerekana. Baranavuga yuko ata musirikare n’umwe w’Urwanda yaharokotse.

Ubushikiranganji bgo kwivuna abansi bg’Urwanda bgo siko bubivuga. Mu rwandiko rwahise rusohora bgavuze yuko izo nyeshamba zaturutse mu gihugu c’Uburundi yuko 4 zahasize ubuzima ngo nayo abasirikare b’Urwanda bo 3 aribo bakomeretse.

Igisirikare c’Uburundi naco canditse kibeshuza iyo nkuru yuko imirwi itera ababanyi idacumbitse I Burundi

Hariho ikintu cereka yuko harimwo irementanya muri ico gitero kuko abasirikare bagiye gutera ikirindiro kiri ku kilometero kimwe gusa uvuye ku rubibe rw’Uburundi nti kigenda cotwaje infungurwa zo mu makopo ziriko ibiranga igisirikare ca Leta y’Uburundi.

Ikinyamakuru cegamiye leta y’UBurundi candikwa mu rurimi rw’igifaransa cagize kiti:

Une position militaire rwandaise a été balayée par un groupe d’hommes armés, selon le porte-parole de l’armée rwandaise le Lieutenant Colonel Innocent Munyengango, par un communiqué, vient d’informer qu’à 2 heures du matin, une position militaire à Ruheru au Rwanda, a été nettoyée par un groupe armée, visiblement en provenance de la RDC mais le communiqué rwandais, comme à leur habitude, incrimine le Burundi alors que les autorités du Burundi étaient occupées avec l’enterrement de Feu Son Excellence le Président Nkurunziza Pierre. Les préoccupations rwandaises n’étaient pas à l’agenda du gouvernement burundais.

Le Rwanda devrait regarder se démons en face et cesser de prétexter des hostilités qui seraient ourdies par le Burundi, alors que depuis des années, des provocations répétées par des forces armées rwandaises au Burundi et l’implication avérée des autorités rwandaises dans les différentes déstabilisations qu’a connues le Burundi ces dernières années, ne sont plus à démontrer.

Que cela n’advienne, les Burundais s’attendent à tout, ce n’est pas un cadeau facile ou commode d’avoir un voisin qui ne rêve que de vous causer du tort sans raison valable car chacun doit être maître chez soi et respecter le mode de vie de son voisin, surtout, tout faire pour vivre pacifiquement entre voisins et même l’idéal serait de s’entraider dans le bons comme les mauvais moments. Hélas !

C’est un fait, le Rwanda devrait plutôt reconnaître l’inefficacité de ses troupes infiltrées et cantonnées en RDC, ayant comme mission de traquer les opposants armés Rwandais. Malgré leur présence ininterrompue dans ce pays depuis des années et le montage des opérations conjointes avec les FARDC en vue d’éradiquer ces groupes rebelles, nous apprenons régulièrement que des escarmouches se produisent aux frontières des deux pays. Apparemment creuser le sous-sol congolais est l’activité principale de ces forces et rien d’étonnant dans ce contexte.
Le Burundi n’est pas un marchepied, le voisin provocateur finira par le savoir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s